POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Gestion migratoire

De plus en plus de «cas Dublin» arrivent au Luxembourg



Même si le pic de demandes de protection internationale lié à la crise migratoire de l’été 2015 est passé, la Direction de l’immigration se trouve désormais confrontée à des personnes ayant déjà tenté de quitter leur pays. Notamment en provenance des Balkans.

Entre le 1er janvier et le 15 avril, 808 demandes de protection internationale ont été introduites auprès des autorités luxembourgeoises, selon les données présentées jeudi dernier par Jean Asselborn (LSAP), ministre de l’Immigration et de l’Asile.

Soit 30% de plus qu’au cours des premiers mois de 2016, mais sans aucune commune mesure avec la fin 2015 où quelque 1.600 dossiers avaient été déposés en quatre mois. Le niveau enregistré début 2017 retrouve donc celui du début 2012, année au cours de laquelle un renforcement des critères d’admission des dossiers avait été introduit.

Encore impacté par les conséquences de la crise migratoire de 2015 qui avait vu l’introduction de près de 2.500 demandes de protection internationale - contre près de 1.100 en 2014 -, le Luxembourg ne fait pas uniquement face à des demandes issues de ressortissants syriens, irakiens ou afghans. Les dossiers proviennent également de personnes possédant un passeport kosovar, marocain ou bien encore serbe. Autrement dit, des personnes dont les chances d’obtention du statut de réfugié au Luxembourg sont quasi nulles en vertu du règlement «Dublin III», ce texte normatif européen en vigueur depuis le 1er janvier 2014 qui n’autorise, sous certaines conditions, l’obtention d’un titre de séjour sur le sol européen que dans le pays membre de l’UE – mais aussi l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse - où les demandeurs ont été enregistrés pour la première fois.

Selon Jean Asselborn, ce type de demande représente, depuis le début de l’année, plus de deux tiers des demandes enregistrées au Grand-Duché. Un chiffre en forte hausse par rapport aux années précédentes, puisque sur les quatre premiers mois de l’année, 639 personnes sont concernées, contre 261 sur l’ensemble de 2016.

Selon les données de la Direction de l’immigration, les demandeurs de protection internationale présents au Luxembourg ont, ces deux dernières années, été enregistrés principalement en Allemagne, en Italie et en Espagne. Soit les pays de transit les plus fréquentés par les migrants, que ces derniers soient originaires du Moyen-Orient, des Balkans ou d’Afrique. Avant l’exode massif enregistré en 2015, les cas «Dublin» provenaient principalement de Belgique, de Suisse ou des Pays-Bas. Dans la majorité des cas, ces demandeurs ont dû quitter le territoire, la plupart dans le cadre d’une démarche volontaire. Les retours forcés, eux, représentent ces trois dernières années un départ sur cinq, voire un départ sur quatre.

Dans neuf cas sur dix, les personnes ayant quitté volontairement le territoire suite à un refus des autorités étaient des demandeurs de protection internationale, selon les rapports annuels du ministère des Affaires étrangères de ces cinq dernières années. Elles représentaient également trois quarts des personnes placées de force dans un avion au départ du Findel. La Direction de l’immigration note dans l’édition 2016 de son bilan que «la grande majorité des personnes ayant opté pour le retour volontaire provenaient de pays des Balkans occidentaux et d’Irak».

Sur les 456 personnes reparties de leur plein gré l’an dernier, 234 ont bénéficié d’un soutien financier venu de l’État luxembourgeois et du Fonds asile, migration et intégration, dont 116 sont retournées au Kosovo. Une situation qui ne perdurera pas en 2017, puisque «depuis le 1er décembre 2016, les ressortissants kosovars ne peuvent plus bénéficier d’une aide à la réintégration, suite à une décision du gouvernement de suivre la voie des pays voisins après avoir constaté certains abus», note le ministère, qui précise par ailleurs que «les ressortissants des autres pays des Balkans occidentaux ne sont pas plus éligibles à ce programme.»