ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Emploi au Luxembourg

Amazon, dans le top 20 des employeurs du pays



La polémique autour de la véracité des déclarations du leader mondial de l’e-commerce sur le nombre réel de salariés au Grand-Duché reste vivace. D’autant plus que la société américaine poursuit sa croissance via la location de près de 20.000m2 de bureaux en 2017.

Présent au Luxembourg depuis 2004, Amazon attire autant qu’elle intrigue. Implanté au travers d’une quinzaine de sociétés enregistrées auprès du Registre du commerce, le géant américain de l’e-commerce se retrouve régulièrement sous les feux de la rampe. Principalement en raison des annonces de recrutement, le siège européen ayant toujours besoin de nouveaux salariés. Pourtant, cette publicité, la société de Jeff Bezos ne la recherche pas, au contraire, justifiant cette démarche par la volonté de ne communiquer «que quand il y a des nouveautés».    

Une attitude suivie à la lettre au fil des ans, malgré les différentes interrogations soulevées sur le fonctionnement réel du mastodonte au chiffre d’affaires de quelque 21 milliards d’euros en 2016 via ses activités en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni. La dernière polémique en date tient dans le nombre de salariés supposés qu’Amazon EU aurait déclarés dans ses comptes annuels 2016. Selon nos confrères du Quotidien, la société affirme employer 3.289 salariés sur le sol luxembourgeois, alors même qu’Amazon Luxembourg est animée par quelque 1.700 personnes, selon les dernières données communiquées et datées de début 2017.

Précisions: la version de cet article paru ce matin mentionnait Amazon comme virtuel 8e employeur du pays. Nous précisions que le nombre de 3.289 salariés comprend non seulement les collaborateurs de la firme sous contrats étrangers opérant pour les filiales d’Amazon EU (cette dernière est basée au Luxembourg) établies en 2015 dans d’autres pays européens (Royaume-Uni, France, Italie, Espagne et Allemagne) ainsi que les contrats luxembourgeois (quelque 1.700).

En se basant sur les chiffres des seuls contrats luxembourgeois, Amazon figurerait en 20e position des plus grands employeurs du pays, juste derrière le groupe elisabeth. Mais l’entreprise n’apparaît pas dans le décompte officiel établi par l’institut statistique luxembourgeois, «le registre étant réalisé sur la collecte volontaire des données des entreprises», selon le Statec, qui précise «ne pas pouvoir mettre de force dans ce classement des entreprises qui n’ont pas souhaité y apparaître.»

Même si la discrétion semble érigée en philosophie d’entreprise, l’anonymat pour l’un des poids lourds de l’économie mondiale dans un pays aussi restreint que le Luxembourg semble impossible. Surtout quand la branche européenne de l’un des Gafa doit chercher de nouveaux espaces pour assurer le développement de son activité. Selon le récent bilan 2017 de JLL, Amazon a représenté pas moins de 15% du marché de la location de surfaces de bureaux, via sa mainmise sur deux bâtiments au cours de l’année écoulée. Le Kennedy 38 – anciennement siège de Deka – et L’Unico, soit un total de 18.800m2. Sans oublier sa présence sur 1.655m2 dans The Square, bâtiment qui accueille notamment Clearstream. Au total, Amazon occupe six sites dans la capitale, répartis entre le Grund, Clausen et le quartier d’affaires.

Cliquez sur la carte pour afficher les données