LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Voyages

Covid-19

Voyager est redevenu plus facile



On vous récapitule les règles de voyages pour se rendre dans certains pays. (Photo: Luxair/Archives)

On vous récapitule les règles de voyages pour se rendre dans certains pays. (Photo: Luxair/Archives)

France, Portugal, Dubaï, États-Unis… En quelques jours, les mesures pour voyager ou entrer dans un pays étranger ont sensiblement évolué. 

Des pays où vaccin et test étaient obligatoires jusqu’ici assouplissent leurs mesures d’entrée, ne demandant plus qu’un certificat Covid valide. D’autres non. Le point sur les règles de différentes destinations.

Vers la France

Depuis le 12 février, un schéma vaccinal complet suffit pour entrer en France , peu importe le pays de provenance. Il est  considéré comme tel si une dose de rappel a été reçue dans les quatre mois suivant la dernière injection, ou à partir de sept jours après la deuxième injection. En cas de guérison , il faut compter entre 11 jours et six mois après un test positif. Les voyageurs non vaccinés doivent présenter un test négatif de 24h. Ils n’ont plus de mesures de test à l’arrivée ou d’isolement s’ils viennent de la liste de pays «verts», disponible sur le site du ministère de l’Intérieur . Le Luxembourg en fait partie. Sur liste orange, un motif impérieux doit justifier l’entrée des non-vaccinés sur le territoire, et ils pourront être retestés aléatoirement à leur arrivée. En cas de résultat positif, ils devront s’isoler sept jours, ou 10 en cas de test positif le septième jour.

Vers la Belgique

Les règles se sont assouplies en Belgique aussi, où un certificat de vaccination (valable jusqu’à neuf mois, puis indéfiniment après une dose de rappel) ou de rétablissement (11 à 180 jours après un test positif) suffit. Sinon, il faudra montrer un test négatif PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique rapide de moins de 24 heures. Des mesures plus strictes s’imposent aux pays classés comme à «très haut risque», mais la liste n’en comptait aucun vendredi 11 mars en début d’après-midi. Le formulaire de localisation des passagers (PLF) n’est plus nécessaire pour les personnes venant de pays européens.

Vers l’Allemagne

Depuis le 3 mars, l’Allemagne a réinitialisé sa liste de pays à risque , actuellement vide. Ainsi, certificat de vaccination (valide 14 jours après avoir reçu sa deuxième dose), de rétablissement (un test positif de 28 à 90 jours) ou test  négatif (PCR ou antigénique de moins de 48h) suffisent pour entrer sur le territoire.

Vers l’Espagne

Tous les voyageurs arrivant par avion ou par bateau doivent remplir un formulaire de contrôle sanitaire. Il se trouve ici pour les voyages aériens et ici pour les voyages maritimes. Un certificat digital Covid n’est demandé que pour les personnes venant de zones à risque. Ce qui est le cas du Luxembourg. On parle alors d’une preuve de vaccination entre 14 et 270 jours après la dernière dose, ensuite, une dose complémentaire est demandée. Pour la preuve de récupération, elle est valable 11 jours après le test positif et jusqu’à 180 jours. Sinon, il faut montrer un test PCR négatif, valable 72 heures, ou antigénique, valable 24 heures.

Vers l’Italie

Pour entrer en Italie, il faut remplir un formulaire de localisation via ce lien et avoir un certificat Covid valide. Pour les vaccinés, la dose supplémentaire est nécessaire à partir de neuf mois après la fin de la vaccination primaire. Mais sur place, pour accéder aux lieux publics, ce délai est raccourci à six mois. La preuve de rétablissement est, quant à elle, valable six mois après l’écouvillon positif. Et le résultat de test doit dater d’au moins 72 heures pour un PCR ou de 24 heures pour un antigénique.

Un formulaire interactif permet de connaître ses obligations selon sa situation. 

Vers le Portugal

Un certificat européen Covid est aussi demandé pour entrer au Portugal, sous les mêmes modalités que les autres pays cités ci-dessus. Un formulaire doit aussi être rempli pour les arrivées par avion.

Ailleurs en Europe

De manière générale, le site Re-open EU regroupe les informations nécessaires pour voyager en temps de Covid.

Vers Dubaï

Si vous avez prévu de vous rendre à Dubaï pour les dernières semaines de l’Exposition universelle, un certificat de vaccination est demandé. Six mois après la deuxième dose, une troisième est nécessaire. Autre option, un certificat médical attestant que le passager a guéri du Covid dans le mois précédent son arrivée. Ou un test PCR négatif de moins de 48 heures. Des tests peuvent être effectués de manière aléatoire à l’arrivée avec quarantaine jusqu’à l’obtention du test négatif.

Vers les États-Unis

Les règles ne se sont pas assouplies pour se rendre aux États-Unis, qui ont rouvert leurs frontières aux touristes en novembre dernier. Il faut être entièrement vacciné et avoir été testé négatif au Covid depuis moins de 24 heures. Les personnes guéries peuvent montrer, à la place, le résultat d’un test positif de moins de 90 jours, en plus d’un courrier officiel d’un professionnel de santé attestant de leur possibilité de voyager. Sont considérées comme totalement vaccinées les personnes qui ont reçu leur deuxième dose ou dose unique il y a au moins 14 jours. Un formulaire, disponible sur ce lien , doit également être complété.

Et pour le retour au Luxembourg…

Pas de contrôles par voie terrestre ou maritime. En revenant par avion , il faut avoir un certificat de vaccination (valide neuf mois après la dernière dose, puis de manière illimitée après le booster) ou de rétablissement (test positif de moins de six mois). Ou le résultat d’un test d’amplification de moins de 48 heures avant le vol, ou d’un antigénique rapide de moins de 24 heures.