POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

vacances

Des règles strictes sur les plages belges en été



À Ostende notamment, différentes mesures vont être imposées aux touristes et aux résidents. (Photo: Shuttertsock)

À Ostende notamment, différentes mesures vont être imposées aux touristes et aux résidents. (Photo: Shuttertsock)

Depuis mercredi soir, les Belges peuvent à nouveau séjourner dans leur résidence secondaire, notamment à la mer du Nord, où des règles strictes seront appliquées en été. Les Luxembourgeois devront sans doute patienter jusqu’au 8 juin au moins pour pouvoir faire de même.

Depuis plusieurs jours,  un bras de fer opposait certains bourgmestres de la côte belge aux ministres fédéraux autour de l’accès aux secondes résidences . Pour les stations balnéaires et régions touristiques, le tourisme est évidemment vital et les seconds résidents, très nombreux, étaient attendus depuis plusieurs semaines déjà.

Finalement, un arrêté ministériel a été pris mercredi tard dans la soirée donnant son feu vert pour rejoindre son appartement à La Panne ou son studio à Durbuy. On peut même y recevoir quatre personnes qui ne sont pas de sa famille, si ce sont les mêmes qu’on a choisi de recevoir aussi à son domicile principal.

Pour les Luxembourgeois, il faudra sans doute encore attendre le 8 juin, puisque la circulation sur le territoire belge reste limitée pour les étrangers jusqu’à cette date au moins. La mobilité des Belges reste aussi entravée, mais se rendre à sa résidence secondaire constitue désormais pour eux seuls une exception aux règles en place.

Il faudra planifier sa venue

Et autant savoir que durant l’été, des règles strictes seront imposées sur les plages de la mer du Nord. 

«Tout le monde sera le bienvenu, mais il faudra planifier sa visite à l’avance», a ainsi expliqué Bart Tommelein, bourgmestre Open VLD d’Ostende au journal Le Soir. «On va mettre en place un système de réservation. Sur nos 13 plages, 4 sont particulièrement fréquentées, dont celle qui est près de la gare. Dès que le soleil brille, c’est Tomorrowland sur certaines plages! Je ne veux pas être responsable d’un rebond de l’épidémie. Alors, on va organiser les choses. Il y a des concessions avec des lits et des parasols, que je vais élargir. Sur les autres plages, il faudra planter un paravent pour délimiter son espace. On va travailler avec des acteurs privés qui en mettront à la location.»

Si des contrôles de police supplémentaires ne sont pas annoncés, des équipes communales veilleront au respect des règles de distanciation sociale, notamment.