POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nouvelles mesures sanitaires

Le régime 2G+ a été adopté par les députés



Le Parlement, réuni en urgence, a adopté la nouvelle loi Covid instaurant notamment le régime 2G+ dans le secteur horeca et limitant les événements de plus de 200 personnes. Le but étant d’anticiper l’arrivée du variant Omicron.  (Photo: Romain Gamba - Maison Moderne Publishing SA – Archives)

Le Parlement, réuni en urgence, a adopté la nouvelle loi Covid instaurant notamment le régime 2G+ dans le secteur horeca et limitant les événements de plus de 200 personnes. Le but étant d’anticiper l’arrivée du variant Omicron. (Photo: Romain Gamba - Maison Moderne Publishing SA – Archives)

Face aux incertitudes liées au variant Omicron, la Chambre des députés a voté favorablement en faveur de mesures sanitaires renforcées, avec notamment l’application du régime 2G+ dans les bars et les restaurants du pays.

Dès samedi, le régime 2G+ sera en vigueur au Luxembourg.

Sans surprise, la Chambre, réunie en urgence, a adopté la nouvelle loi Covid instaurant notamment  ce régime dans le secteur horeca . Le but étant d’anticiper la propagation du variant Omicron. Un vote qui intervient seulement huit jours après l’adoption de la dernière loi Covid par les députés.

L’opposition a d’ailleurs vivement critiqué le gouvernement pour ne pas avoir anticipé l’urgence de la situation une semaine plus tôt. Devant les députés, Xavier Bettel (DP) a souligné que le pays compte déjà plus de 60 cas Omicron, contre seulement 5 en début de semaine.

Restaurants, cafés et bars devront fermer à 23h. 

Tout rassemblement au-delà de 200 personnes est interdit, sauf s’il fait l’objet d’un «protocole sanitaire» à valider préalablement par la Direction de la santé.

Le port du masque sera obligatoire à l’intérieur dans l’enseignement, tant pour le personnel que pour les enfants et les jeunes.

Pour les activités périscolaires et parascolaires, le régime 3G s’appliquera en plus du masque entre 12 ans et 2 mois et 19 ans. Pour les plus de 19 ans, c’est le régime 2G qui s’appliquera.

Dans le cadre du domicile, le régime 3G est en vigueur pour tout rassemblement de plus de 10 personnes. Il est également demandé de signaler l’événement.

L’obligation vaccinale à débattre en janvier

Avant le vote, plusieurs députés sont montés à la tribune pour réagir sur le sujet. L’occasion pour le CSV de plaider en faveur d’une obligation vaccinale générale . «Nous ne pouvons pas continuer comme ça. Nous n’allons pas introduire de nouvelles restrictions toutes les semaines. L’obligation vaccinale doit être débattue immédiatement et pas le mois prochain», a martelé le député Claude Wiseler (CSV), pressant le gouvernement de présenter un plan pour faire de cette obligation vaccinale une réalité.

Le député de l’opposition a également regretté que le gouvernement n’ait pas pris plus tôt des mesures pour imposer le régime 2G+.  

Le DP, par l’intermédiaire du député Gilles Baum , ainsi que le LSAP, par l’intermédiaire du député Georges Engel , ont proposé un débat de concertation en début d’année concernant l’obligation vaccinale générale. «Le sujet ne doit pas être pris à la légère», a souligné Georges Engel.

Josée Lorsché , députée déi Gréng, semble également rejoindre les partisans d’une vaccination obligatoire générale tout en indiquant devoir en débattre pour avoir une position claire sur le sujet.

Xavier Bettel (DP) a annoncé que la ministre de la Justice, Sam Tanson , était en train de travailler sur un texte de loi concernant l’obligation vaccinale.