PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

bilan annuel

Raiffeisen: un résultat net en hausse de 8,1% en 2020



Après un exercice moins performant en 2019, la banque coopérative Raiffeisen affiche une belle progression de 8,1%. (Photo: Maison Moderne)

Après un exercice moins performant en 2019, la banque coopérative Raiffeisen affiche une belle progression de 8,1%. (Photo: Maison Moderne)

La banque Raiffeisen affiche un résultat net en progression de 18,8 millions d’euros en 2020, soit +8,1% par rapport à l’exercice antérieur. Le total du bilan est en hausse de 8,2% pour s’établir à 9.641 millions d’euros.

Malgré la crise sanitaire, la banque coopérative Raiffeisen affiche un résultat qualifié de «satisfaisant» pour l’exercice 2020, avec une progression de son résultat net de 8,1%, à 18,8 millions d’euros par rapport à 2019. Il faut cependant noter que voici un  la banque faisait valoir un recul de 7,3%, à 17,4 millions d’euros . Elle dépasse donc cette fois  ses résultats de 2018 où elle faisait valoir une progression de 2,5% , à 18,5 millions d’euros. Sur dix ans, le taux de progression moyen est de 5,68%.

Dans le détail, la banque affiche un total du bilan en hausse de 8,2% par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 9.641 millions d’euros. Les dépôts de la clientèle non bancaire ont également fortement augmenté, de 7,6%, pour atteindre 8,4 milliards d’euros au 31 décembre dernier. Une croissance provenant pour deux tiers des dépôts de la clientèle particulière, motivée par un phénomène d’épargne de repli des ménages et par la chute des dépenses privées durant la crise. À noter que les dépôts de la clientèle professionnelle affichent également une solide croissance. 

Enfin, les avoirs sous gestion augmentent de 7,9%, notamment grâce au succès des différentes formules de gestion patrimoniale qui voient leurs encours progresser de 16%.

1.500 moratoires à des clients privés et professionnels

Raiffeisen affiche également une progression de 7,5% des crédits à la clientèle et se réjouit d’être «acteur dans le financement de l’économie locale», cette croissance venant pour plus de 60% des prêts accordés aux clients particuliers, principalement pour l’acquisition ou la construction de nouveaux logements et en grande majorité au profit de jeunes primo-accédants. En dix ans, le taux de progression moyen de crédits a augmenté de 5,68%.

En ce qui concerne le soutien au secteur professionnel, on relève une progression des volumes de prêts accordés aux entreprises et aux entités publiques luxembourgeoises de 9% par rapport à 2019. En parallèle, un total de 1.500 moratoires ont été accordés à des clients professionnels et privés dont les trésoreries ont été impactées par la crise.

Pour rappel, la banque coopérative s’est engagée dès le début de la pandémie, aux côtés des autres banques de détail du pays, auprès du gouvernement luxembourgeois pour soutenir l’économie en proposant des prêts garantis par l’État et l’octroi de moratoires sur crédits. «Actuellement, il y a encore 50 moratoires en cours. Concernant les prêts garantis par l’État, il y a eu très peu de demandes, car il s’agit d’un prêt supplémentaire pour les entreprises. Et avec celles qui ont fait cette demande, les remboursements se passent très bien comme pour un prêt traditionnel», assure Yves Biewer , président du comité de direction.

Enfin, la banque coopérative note encore une progression de ses membres de 9% (40.503). Ceux-ci ont bénéficié de 1,2 million d’euros de ristournes dans le cadre du programme Opera. 

Un engagement durable

La crise sanitaire a évidemment encore accéléré l’utilisation des services bancaires en ligne. La banque a d’ailleurs ajouté des fonctionnalités à son application bancaire nommée R-Net tout en améliorant la navigation et l’expérience utilisateur. À côté de cela, Raiffeisen a signé un nouveau partenariat avec la caisse d’épargne-logement Wüstenrot afin de proposer une offre de services bancaires plus complète et adaptée aux besoins de ses clients. 

L’institution va également poursuivre sa stratégie durable en élargissant ses produits à destination des particuliers, comme le prêt personnel R-Eco destiné au financement d’une voiture neuve écologique ou d’une rénovation énergétique d’un logement. Elle a également lancé une gamme de cartes Visa durable, en partenariat avec la fondation Hëllef fir d’natur de Natur&Ëmwelt et l’ONG Friendship Luxembourg. Ainsi, toutes les 200 transactions réalisées par l’ensemble des clients titulaires des nouvelles cartes Visa, la banque Raiffeisen s’engage à planter un arbre.

De même dans l’activité de banque privée, Raiffeisen se targue de disposer d’une offre complète en matière de solutions de placement durables.

654 employés dans le pays

L’effectif au 31 décembre 2020 totalisait 654 employés, en léger recul par rapport à l’année précédente. De nouvelles agences sont ainsi en cours de construction à Bascharage, Differdange et Esch-Belval, et des travaux de modernisation ou de reconstruction sont prévus en 2021 sur les sites de Niederanven et Wiltz. Actuellement, le réseau bancaire de la banque compte 36 agences et une agence digitale. 

Des chiffres qui confortent la position d’ Yves Biewer , à la direction générale de la banque depuis le 1er novembre dernier et qui signe ici ses premiers résultats en tant que président du comité de direction. Pour rappel, Yves Biewer a pris la place de Guy Hoffmann en fin d’année dernière après la nomination de ce dernier au poste de président du conseil d’administration suite au départ d’Ernest Cravatte alors âgé de 71 ans.