PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Expansion

Quintet Private Bank dévoile ses ambitions helvétiques



Emmanuel Fievet dirige désormais la nouvelle filiale suisse de Quintet à Zurich. (Photo: Quintet)

Emmanuel Fievet dirige désormais la nouvelle filiale suisse de Quintet à Zurich. (Photo: Quintet)

Quintet Private Bank vient d’officialiser l’ouverture de sa filiale suisse. Quintet Suisse se développera sur les fondations de Bank am Bellevue, basée à Zurich. La nouvelle entité visera la clientèle domestique et internationale.

Cinq ans après avoir quitté la Suisse , Quintet Private Bank y revient avec de nouvelles ambitions. Le groupe a racheté en août 2019 Bank am Bellevue , basée à Zurich, pour donner un socle à ses activités. Après avoir reçu l’approbation des autorités réglementaires, l’acquisition a pu être officialisée ce lundi 4 mai en début de journée.

Arrivé au Luxembourg depuis Genève pour diriger Quintet Luxembourg en octobre 2019, Emmanuel Fievet y est rapidement reparti en tant que CEO de la nouvelle filiale Quintet Suisse. Ancien CEO et head of international Private Banking chez Edmond de Rothschild, il était le candidat tout désigné pour naviguer dans ce nouveau marché où il détient une expérience de dix ans.

Une destination stratégique

Depuis l’arrivée de Jürg Zeltner – décédé en mars dernier – à la tête du groupe de banque privée luxembourgeois en mai 2019, le développement de l’activité en Suisse faisait partie du nouveau plan stratégique. «Pour un groupe européen comme le nôtre, s’implanter ici était une évidence», commente pour Paperjam Emmanuel Fievet depuis son nouveau bureau zurichois.

«Le marché helvétique permet à la fois de se développer à partir de la clientèle domestique, un des marchés les plus importants au monde pour la gestion de patrimoine, mais il donne aussi accès à une clientèle internationale en provenance du Moyen-Orient, d’Amérique latine ou d’Asie», explique le CEO. Le groupe luxembourgeois entend viser les deux.

Pour démarrer son activité, il compte sur l’expérience de l’ancienne banque Bank am Bellevue, qui gère déjà 1,5 milliard d’euros d’actifs. «Le choix de reprendre Bank am Bellevue a été bien réfléchi», poursuit Emmanuel Fievet. «Il ne s’agissait pas uniquement d’obtenir une licence bancaire par cette acquisition. Elle a le même ADN que nous, c’est une banque familiale pour les familles, comme nos autres entités.»

Notre objectif est d’être 80 personnes dans un an.

Emmanuel Fievet,  CEO,  Quintet Suisse

La banque employait une vingtaine de personnes, mais ce quota a déjà doublé depuis que Quintet déploie son nouveau projet suisse. Il devrait encore doubler dans les 12 mois. «Ce n’est évidemment pas la période la plus facile pour recruter, mais notre objectif est d’être 80 personnes dans un an», insiste le manager d’origine belge.

Quintet franchit donc un pas important dans son expansion internationale. Dans le courant de cette année, elle devrait encore ouvrir sa première succursale à Copenhague pour attaquer commercialement les marchés nordiques.