PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Raymond Schadeck (Président de l’Ila)

«Rencontrer les ministres dans les semaines à venir»



_dsc5880.jpg

Raymond Schadeck: «L’Ila va développer son offre de formation sur la thématique du développement durable.» (Photo: Nader Ghavami / archives)

L’Institut luxembourgeois des administrateurs (Ila) organise ce jeudi soir sa réception annuelle. Coup d’œil sur les priorités de l’Ila pour 2019 avec son président Raymond Schadeck.

Êtes-vous satisfait de l’accord de coalition/des promesses du gouvernement suite à votre demande formulée durant la campagne électorale? 

Raymond Schadeck. – «Les échanges entamés sur certains sujets ayant été positifs, nous prévoyons de rencontrer les ministres respectifs dans les semaines à venir. Nous n’hésiterons pas à revenir sur la ‘double imposition des rémunérations des administrateurs’, qui reste un souci-clé de nos 1.500 membres.

Quels sont les projets prioritaires de l’Ila en 2019?

«En plus de proposer davantage de cours sur la digitalisation, l’Ila va développer son offre de formation sur la thématique du développement durable. Nous avons eu le plaisir de recevoir le professeur Ravi Fernando pour une première formation en novembre 2018, et nous avons choisi d’étoffer notre offre suite à l’intérêt grandissant de la part de nos membres pour ce sujet. Une prochaine formation sur ce domaine est d’ailleurs organisée le 5 février.

Un des enjeux de l’Ila est d’assurer la diversité au sein des conseils d’administration. Quelles seront les prochaines étapes en la matière?

«Nous allons lancer, en partenariat avec l’Insead, un ‘Aspiring Directors Program’ destiné à un public de futurs jeunes administrateurs. Cela permettra d’apporter plus de diversité en termes de genre, de générations, mais aussi de compétences (digital, réseaux sociaux, etc.).»