ENTREPRISES & STRATÉGIES

Patrice Waltzing (Corporate services leader, PwC Luxembourg)

«Nous préparions ce déménagement depuis 18 mois»



Pour Patrice Waltzing, l’innovation se crée par le partage d’informations et d’idées. (Photo: Jessica Theis)

Pour Patrice Waltzing, l’innovation se crée par le partage d’informations et d’idées. (Photo: Jessica Theis)

Préalablement au 10x6 The future of workspaces, organisé par le Paperjam Club le mercredi 19 novembre, l’un des orateurs, Patrice Waltzing (PwC Luxembourg), présente ses réflexions sur l’avenir des espaces de travail.

Monsieur Waltzing, PwC est en train d’investir ses nouveaux locaux… Entre les premières étapes de réflexion et la livraison du bâtiment, de nombreux mois se sont écoulés. Y a-t-il eu des évolutions «imprévues» de l’entreprise qu’il a fallu intégrer au fur et à mesure de l’avancée du chantier?

«Le projet initial a en effet évolué, notamment en ce qui concerne l’organisation du rez-de-chaussée. Nous avons imposé un vaste atrium de 1.000 m2 que l’on peut comparer à la place d’un village. C’est le cœur du bâtiment, un espace de convivialité, de restauration, de rencontre et d’échange pour nos 2.450 collaborateurs. Nous avons également intégré un amphithéâtre et une salle de sport.

Un déménagement est toujours un défi organisationnel et technique… En plus de prendre du temps de travail sur des agendas déjà bien complets. Comment vous y prenez-vous pour réussir ces mouvements?

«La clef de la réussite d’un tel défi, c’est une équipe sur laquelle vous pouvez compter. Nos équipes Infrastructure et IT ont été très performantes. Les équipes communication et HR ont quant à elles assuré le lien avec tous nos collaborateurs. Nous préparions ce déménagement depuis 18 mois. Nous avons mené différentes campagnes de communication interne pour comprendre les besoins de nos collaborateurs et pour les sensibiliser aux nouvelles habitudes de travail qu’allait induire notre nouveau bâtiment. À l‘approche de l’échéance, nous avons orchestré ce déménagement en trois temps pour assurer la fluidité et la continuité de nos activités. Nous avons d’abord déménagé 1.200 collaborateurs de notre bâtiment situé rue Eugène Ruppert. Deux vagues distinctes de 650 et 600 personnes, localisées jusqu’ici au 400 route d’Esch, s’en sont suivies le 10 et 17 octobre.

Quelles sont les caractéristiques innovantes et originales de votre nouveau bâtiment par rapport aux immeubles classiques, et par rapport au précédent bâtiment, route d’Esch?

«Crystal Park est un laboratoire d’innovations. Et l’innovation se crée par le partage d’informations et d’idées. Créer un environnement qui favorise ce partage d’informations via des zones de rencontres conviviales et informelles (coffee corners, passerelles, atrium) a été le point d’attention de ce projet.

La mobilité est une composante centrale de cette stratégie. Nous avons fourni à chaque employé un iPhone et avons développé des applications qui permettent de réserver son espace de travail dans l’un ou l’autre open space. Dans la même veine, nous avons également opté pour une solution d’impression mobile permettant de récupérer ses documents sur toute imprimante de l’entreprise. Les espaces de travail, modulables, sont gages de flexibilité et d’efficacité. Crystal Park conjugue ainsi architecture avant-gardiste, innovation et convivialité.

En sus de ces innovations, notre bâtiment prend en considération toutes les préoccupations environnementales. Une double peau de verre et de bois permet de réguler les échanges thermiques et réduire la consommation due à l’éclairage en profitant de la lumière naturelle.

Crystal Park a pour particularité d’abriter l’un de nos ‘data centres’ et la chaleur qu’il dégage est récupérée pour assurer un tiers de nos besoins en chauffage. Pour attester de la qualité des démarches environnementales mises en œuvre, Crystal Park vise la mention ‘excellent’ de la certification Breeam. Pour compléter cet engagement, nous avons développé notre solution de transport multimodale et innovante, incluant car-sharing, carpooling, Jobkaart, M-pass, etc.»

Les inscriptions au débat 10x6 The future of workspaces sont ouvertes sur le site du Paperjam Club.