POLITIQUE & INSTITUTIONS

ING Night Marathon (J-3)

«Nous devons fonctionner en équipe pour réussir»



Laurence Kayl: «Le point commun entre la course à pied et la réalisation de nos projets est certainement la motivation de faire de notre mieux.» (Photo: Paul Wurth)

Laurence Kayl: «Le point commun entre la course à pied et la réalisation de nos projets est certainement la motivation de faire de notre mieux.» (Photo: Paul Wurth)

Plus que quelques jours pour vivre l’édition 2016 de l’ING Night Marathon. Top départ ce samedi à 19h pour l'épreuve reine. Une épreuve fédératrice pour de nombreuses sociétés inscrites en «team run», dont Paul Wurth. Explications avec Laurence Kayl, head of communications.

Madame Kayl, que représente la participation au team run pour Paul Wurth?

«Paul Wurth compte parmi ses employés un grand nombre de coureurs chevronnés qui, tout au long de l’année, forment différentes équipes pour participer à diverses courses sous la bannière de Paul Wurth. Cette initiative est fermement supportée par la direction de la société: d’une part, elle s’inscrit dans la philosophie de 'Santé et Sécurité sur le lieu de travail' et fait ainsi partie de toute une série de mesures et d’activités visant à promouvoir la santé, le bien-être et le sport aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle. D’autre part, son directeur général, Georges Rassel, est lui-même un sportif passionné.

Pour les adeptes de la marche, nous venons d’ailleurs de lancer 'walk for lunch': pendant l’heure de midi, les collaborateurs peuvent se joindre à un groupe de promeneurs avec guide. Au-delà de l’exercice physique, ils apprendront ainsi à connaître notre belle ville sous d’autres angles.   

Comment aidez-vous vos collaborateurs à se préparer à la course?

«Les coureurs de Paul Wurth ont l’habitude de se retrouver pendant l’heure de midi pour une séance de jogging commune. Si, dans le passé, des unités d’entraînement encadrées par un professionnel ont été organisées, les participants à l’édition 2016 du marathon ING se sont préparés individuellement, chacun selon son niveau et ses ambitions. Avec 28 coureurs aux couleurs de Paul Wurth – toutes catégories confondues –, jamais la participation de notre société au marathon ING n’a été plus forte.

Peut-on faire une analogie entre la course à pied et le secteur dans lequel vous exercez?

«Le point commun entre la course à pied et la réalisation de nos projets industriels dans le monde est certainement la motivation de faire de notre mieux afin d’atteindre et même dépasser les objectifs ciblés. Que ce soit une course de relais ou notre travail quotidien, nous devons fonctionner en équipe pour réussir… utiliser au mieux les compétences, le partage au sein de l’équipe et la persévérance, voilà des attributs qui distinguent aussi bien le sportif que l’ingénieur, le technicien et le gestionnaire de projet! Par ailleurs, c’est le sentiment d’appartenance à un groupe fort, motivé et engagé qui nous fait avancer sur les deux fronts.»