COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Oswald Schröder (Directeur de l’agence de Maison Moderne)

«Les entreprises donnent plus de poids à leur marque»



os1.jpg

Oswald Schröder: «Produire des contenus ne suffit donc pas, même s’ils sont d’excellente qualité et bien entretenus.» (Photo: Maison Moderne Studio)

Maison Moderne a dévoilé hier soir durant son show de rentrée les résultats de la première étude Brand Duchy rassemblant les priorités de 100 CEO ou directeurs de communication d'entreprises en termes de communication. Retour sur les faits marquants avec Oswald Schröder.

Monsieur Schröder, le branding sur le plan national est LA priorité à court terme pour les annonceurs interrogés dans l’étude. Comment interpréter ce besoin, cet objectif?

«De plus en plus d’entreprises se rendent compte que ce qui dure en ces temps de grands changements, ce sont les marques, pas les produits. En effet, les cycles de vie des produits deviennent de plus en plus courts, il faut donc trouver d’autres moyens pour influencer les décisions d’achat des clients. Les entreprises sont donc nombreuses à donner plus de poids à leurs marques qui représentent les valeurs durables au-delà des produits, qui inspirent confiance au client et lui donnent un feeling de sécurité et de durabilité. C’est d’ailleurs pour la même raison que beaucoup d’annonceurs s’orientent vers le content marketing qui met l’accent sur la marque et les acteurs des entreprises plus que sur ses produits et services.

Dans l’univers digital, l’étude confirme que la newsletter est la première pratique au Luxembourg. En quoi ce vecteur rencontre-t-il particulièrement les besoins des annonceurs?

«Le monde digital, ou, plus correctement, les contenus ainsi que les acteurs de l’internet, subit une croissance à l’exponentielle. Produire des contenus ne suffit donc pas, même s’ils sont d’excellente qualité et bien entretenus. Il faut réussir à attirer l’attention du client sur sa propre entreprise, ses produits ou ses services. Une newsletter est un excellent outil ('push', comme disent les professionnels du marketing) pour informer les lecteurs rapidement des derniers développements et faire preuve d’une présence continue. Il y en a d’autres, mais une newsletter est un des meilleurs parce qu’elle établit un contact direct entre l’entreprise et ceux qui s’intéressent à elle – sans prendre trop de temps aux utilisateurs – du côté entreprise comme du côté consommateur. Et elle peut servir de tremplin pour d’autres actions de marketing digital.

En tant qu’agence spécialisée dans le content marketing, les résultats de l’étude confortent-ils vos projections?

«Oui, tout à fait. De plus en plus d’entreprises en général veulent se lancer dans le content marketing et y consacrer une plus grande partie de leur budget. Jusque-là, c’est très bien, mais ça se corse. En effet, avec chaque nouvelle entreprise qui se lance dans le content marketing, le travail devient plus difficile pour tous les acteurs. L’attention du côté client, exprimée généralement en temps passé sur le net, n’augmente pas dans la même mesure que l’offre (en contenu). Il est donc plus important que jamais de produire du contenu de qualité, de lui donner de la visibilité et donc de mieux cibler son marketing. C’est un travail qui exige un haut degré de professionnalisme et une attention continue. Les temps où il suffisait de faire un ‘relaunch’ de son site web et d’attendre le prochain sont définitivement révolus.»