ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Benoît Moulin (Sales executive)

«Gagner en reconnaissance et en exposition»



b._moulin_profile_pic.jpg

Domos FS intègre le Paperjam Club. (Photo: Domos FS)

Le Paperjam Club accueille un nouveau membre: Domos FS. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Benoît Moulin. – «Domos est une solution SaaS à destination des fonds investissant dans l’alternatif non coté: Real Estate, Private Equity, Debt & Infrastructure.

Notre solution s’articule autour d’une base de données centralisée et collaborative permettant de gérer les actifs alternatifs de manière à la fois standardisée et adaptée à chaque client.

Nous proposons d’opérer cette base selon différents modules:

  • Portfolios: pour la description des actifs et l’organisation des structures de détention, la gestion des documents;
  • Limited Partners: permet de documenter les LPs au travers de ‘cartes d’identité LPs’ (identification, données – parts détenues, engagements, paiements, etc.) et d’automatiser les opérations (appel de fonds, distribution, etc.) du calcul des montants à appeler ou distribuer, en passant l’automatisation de la génération des notices, jusqu’à l’envoi d’e-mails aux investisseurs. Enfin, il permet de réconcilier le cash avec la banque dépositaire;
  • Transaction management: pour la gestion du pipeline, des transactions et le monitoring des actifs;
  • Risk management: pour la gestion des risques, le stress testing et la revue de valorisation;
  • Compliance: ce module facilite le monitoring d’Indicateurs Clés de Conformité, permet de gérer les échéances de conformité, la supervision des fonctions déléguées, les process «due-diligence», les restrictions d’investissement, et il intègre une interface de ‘Know Your Counterpart’, vous assurant des relations commerciales avec des contreparties saines;
  • Reporting: génère, via un process de validation, les différents reportings réglementaires et les transmet directement aux autorités de contrôle concernées (AMF, CSSF, Fca, Bafin…), puis archive les rapports émis, documents associés et confirmations des autorités reçues;
  • Dashboards & reporting suite: outil de data analytics, pilotage et reporting d’activité pouvant être utilisé comme portail investisseurs ou pour gérer tout type de reporting papier.

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire?

«Notre principal marché est aujourd’hui le Luxembourg, en tant que Place des fonds d’investissement en Europe. Il est donc évident de rejoindre les différents réseaux du pays. Paperjam, en tant que principal média, nous semble un choix pertinent. En ce qui concerne le Club, c’est l’opportunité pour nous, petite structure au Luxembourg avec trois personnes, d’offrir à nos collaborateurs des formations de qualité, de networker avec nos pairs, mais aussi de rencontrer d’autres acteurs de l’économie locale.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Nous recherchons de la convivialité, de la qualité et de la visibilité:

  1. Convivialité lors des différents événements auxquels nous participons pour sortir la tête du guidon;
  2. Qualité dans les formations et les opportunités de communication qui nous sont offertes;
  3. Visibilité auprès des autres membres du Club et des lecteurs du magazine. 

Nous espérons ainsi gagner en reconnaissance et en exposition.»