ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Blockchain et finance décentralisée

Le protocole de Tokeny devient la norme



Le protocole T-Rex est devenu la norme de la communauté Ethereum. Une bonne nouvelle pour la start-up luxembourgeoise, qui peut rassurer les institutions financières sur leur capacité à être en règle avec les autorités à chaque instant avec leurs actifs numérisés. (Photo: Shutterstock)

Le protocole T-Rex est devenu la norme de la communauté Ethereum. Une bonne nouvelle pour la start-up luxembourgeoise, qui peut rassurer les institutions financières sur leur capacité à être en règle avec les autorités à chaque instant avec leurs actifs numérisés. (Photo: Shutterstock)

Tokeny annonce dans un communiqué que son protocole T-Rex est devenu ERC3643 dans le catalogue des normes de la communauté Ethereum. De quoi assurer aux institutions financières qu’elles respecteront à chaque instant leurs obligations réglementaires avec les actifs numériques.

Le phénomène est très connu dans le monde des start-up: tant que deux entrepreneurs bricolent dans leur garage, personne ne s’intéresse à eux; dès que leur activité prend de l’ampleur, les régulateurs vérifient s’ils restent dans les clous.

Selon DeFi Pulse, depuis le début de l’année, la valeur des actifs numérisés est passée de 25 à 70 milliards de dollars. La hausse de 180% suffit à permettre de prédire que les régulateurs du secteur financier du monde entier vont regarder avec attention l’attitude des institutions financières, si elles sont capables de montrer patte blanche à chaque instant avec ces nouveaux produits digitaux.

C’est dans cette optique que la start-up Tokeny a lancé, en 2018, T-Rex, un protocole qui s’intéresse à cette question spécifique. La norme a été utilisée pour émettre des jetons de sécurité d’une valeur de plus de 8,5 milliards de dollars dans plus de 180 juridictions via la plateforme T-Rex, indique le communiqué de Tokeny, qui se félicite de la reconnaissance de son procotole. 

«Ces tokens sont entièrement contrôlables par leur émetteur et peuvent être récupérés, même en cas de perte de la clé privée du portefeuille qui les détient, la propriété des actifs étant garantie par l’identité numérique. De la même manière, l’ERC3643 peut représenter des cryptomonnaies, des pièces stables, des monnaies fiduciaires et des NFT pour assurer la conformité et la propriété à la fois des investisseurs et des entités responsables», assure encore le texte. «ERC3643 est compatible avec la norme bien connue ERC20, permettant l’interopérabilité avec n’importe quel portefeuille de l’écosystème Ethereum. En outre, il peut être déployé sur toutes les chaînes de blocs, chaînes latérales et solutions de couche 2 compatibles Ethereum Virtual Machine (EVM). Concernant la sécurité, la norme a été auditée et confirmée par le cabinet de cybersécurité Kaspersky. Pendant ce temps, l’ERC3643 est sous licence CC0 1.0, permettant aux développeurs et aux entreprises de contribuer, copier, modifier, distribuer et développer la norme.»