ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Grande région

Projet pilote pour Encevo sur l’hydrogène



Le réseau de transport d’hydrogène dans la Grande Région doit contribuer à la protection de l’environnement. (Photo: Shutterstock)

Le réseau de transport d’hydrogène dans la Grande Région doit contribuer à la protection de l’environnement. (Photo: Shutterstock)

Encevo a annoncé dans un communiqué, ce mardi matin, un accord signé entre sa filiale Creos Deutschland et GRTGaz pour lancer un réseau de distribution d’hydrogène dans la Grande Région.

Le projet mosaHYc (Mosel Saar Hydrogen Conversion) aura comme premier but de créer des infrastructures permettant d’acheminer de l’hydrogène vert au secteur des transports et contribuera ainsi aux objectifs européens de la décarbonisation tout en répondant à d’importants défis environnementaux et sociaux, notamment à la question de l’amélioration de la qualité de l’air dans la région SaarLorLux, dit le communiqué diffusé par Encevo ce mardi.

L’objectif est de créer une infrastructure de 70 kilomètres de long qui permettra aux producteurs et aux consommateurs d’hydrogène de la Grande Région de développer des modèles commerciaux concernant l’industrie et le secteur des transports. Ce réseau à forte dimension régionale contribuera au développement d’un écosystème de l’hydrogène dans trois pays.

Dans un premier temps, les partenaires concernés examineront dans quelle mesure deux gazoducs existants dans la région de Völklingen (Allemagne), Carling (France), Bouzonville (France) et Perl (Allemagne) sont adaptés au transport de l’hydrogène.

À long terme, le projet ouvre la voie à l’accélération du développement d’un marché interrégional de l’hydrogène.

Ce n’est qu’à partir de 2022 que les porteurs de projet décideront de leur niveau d’investissement, en fonction de l’intérêt de ce réseau.