ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

IMMOBILIER

Projet Gravity: quatre appartements aux enchères



Quatre appartements de type duplex et triplex situés aux 16 e , 17 e  et 18 e  étages vont être mis aux enchères à partir de samedi. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Quatre appartements de type duplex et triplex situés aux 16 e , 17 e et 18 e étages vont être mis aux enchères à partir de samedi. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

La Ville de Differdange a annoncé l’ouverture de la deuxième phase du projet immobilier consistant à mettre aux enchères quatre appartements, dont deux duplex (de 126m2 et 127m2) et deux triplex (de 207m2 et 196m2). Avis aux amateurs.

Après l’appel à candidatures lancé récemment pour l’acquisition de 28 appartements (sous conditions), la Ville de Differdange lance à partir de samedi le processus de vente aux enchères de deux duplex et de deux triplex au sein du projet Gravity.

Concept innovant pour une commune, le projet Gravity sort des sentiers battus. L’année dernière, désirant limiter la flambée de l’immobilier dans la commune de Differdange, notamment sur le marché locatif où les prix atteignent les 20 euros du mètre carré, la Commune s’est faite elle-même promoteur public de logements à prix accessibles. Pour cela, elle a déboursé 40 millions d’euros pour prendre possession du projet Gravity. Un ensemble de deux tours résidentielles de 80 appartements de 14 et 18 étages, aux dernières normes énergétiques (AAA), qui doit être livré pour 2023.

Le but étant de maîtriser les prix et l’accessibilité au logement dans la troisième ville du pays la plus peuplée. Sur les 80 appartements, 48 sont destinés à la location sous certaines conditions de revenus, mais également de catégories d’âge. La Commune désirant faire des deux tours un lieu de mixité sociale et intergénérationnelle.

Des appartements encore disponibles

Outre l’aspect locatif, 32 appartements sont destinés à la vente, dont 28 appartements, 2 duplex et 2 triplex. Là encore, plusieurs critères ont été mis en place par le service Logement de la Commune, afin de faciliter l’accès au logement. 

Ainsi, 60% des 28 appartements mis en vente (soit 16 appartements) devront être vendus à des personnes profitant d’une prime de construction. Les 12 appartements vendus sans prime de construction devront l’être à des personnes âgées d’au moins 60 ans. La Commune a mis au point un système de points qu’il est possible de retrouver sur le site internet du projet. D’ailleurs, plusieurs appartements sont encore disponibles.

«Il ne s’agit pas de logements sociaux contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes. Nous avons mis en place un système qui permet d’accéder à l’acquisition ou la location d’un logement sans être exclusivement conditionné par le niveau du revenu», explique Giorgio Ricciardelli, en charge du service Logement de la Commune de Differdange.

Pour les amateurs, le service Logement de la Commune de Differdange reste à leur disposition et ils peuvent encore être candidats jusqu’au 26 février pour acquérir un logement dans cet ensemble architectural imaginé par Petitdidier Prioux Architectes et Moreno Architecture & Associés.

Le complexe comprend 80 appartements.  (Illustration: Petit d idier Prioux Architectes et Moreno Architecture & Associés)

1 / 2

Le complexe Gravity sera en principe construit  pour 2023. (Illustration: Petit d idier Prioux Architectes et Moreno Architecture & Associés)

2 / 2

Faites vos offres!

Restent les quatre appartements de type duplex et triplex situés aux 16e, 17e et 18e étages. Les biens seront mis aux enchères à partir de samedi. Ou plutôt, la Ville de Differdange va faire un appel d’offres un peu particulier. «N’importe qui, du moment qu’il est une personne physique, peut faire une offre», souligne Giorgio Ricciardelli, avant de préciser: «L’offre se fera sous pli scellé auprès du notaire et devra être accompagnée d’un accord bancaire.» 

Les amateurs pourront faire parvenir les offres jusqu’au 26 mars, puis la Commune organisera le dépouillement. «Il faudra encore voir comment cela pourra se faire avec les restrictions sanitaires. Mais toutes les personnes ayant fait une offre pourront être présentes. Le notaire ouvrira les offres et les propositions les plus élevées remporteront l’enchère», explique Giorgio Ricciardelli. 

On se rapproche donc davantage d’un appel d’offres qu’à une vente aux enchères traditionnelle, mais le fonctionnaire explique que la Commune voulait éviter d’attirer les curieux, mais aussi et surtout éviter une flambée des prix en raison du jeu des enchères. «Le but n’est pas de faire des bénéfices et de vendre les appartements au prix le plus élevé. D’ailleurs, la Commune ne dégagera pas de bénéfices avec Gravity. On n’a pas voulu organiser une séance aux enchères traditionnelle pour éviter que les prix grimpent sous l’émotion de l’enchère», justifie Giorgio Ricciardelli.

Au niveau des prix de départ, la mise à prix des quatre appartements commence nettement en dessous des prix du marché. Le plus petit des duplex affiche 4.105,9 euros du mètre carré (517.343,87 euros pour un duplex de 126m2). 

Selon l’Observatoire de l’habitat, pour la période du 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020, le prix moyen au mètre carré d’un appartement en construction à Differdange était de 6.206 euros. La fourchette des prix enregistrés auprès des notaires se situant entre 5.159 euros et 8.055 euros.

Le duplex de 127m2 est mis à prix à 554.789,30 euros, soit 4.368,4 euros du mètre carré. Les triplex ont été mis à prix à 929.834,99 euros (pour une surface de 207m2, soit 4.491,85 euros du mètre carré) et à 966.026,79 euros (pour une surface de 196m2, soit 4.928,70 euros du mètre carré).

Pour autant, il faut s’intéresser aux conditions de l’achat. L’acquéreur est dans l’obligation d’en faire sa résidence principale (la sous-location d’une chambre est possible, mais le loyer ne devra pas dépasser 5% du prix de la pièce louée). Surtout, les logements sont vendus sous le régime du droit d’emphytéose. C’est d’ailleurs ce qui explique que les prix au mètre carré sont inférieurs aux prix du marché.

Pour les amateurs, les plans des logements, ainsi que les diverses modalités en lien avec la mise aux enchères sont disponibles sur le site du projet.  La date limite pour le dépôt des offres est le 26 mars prochain sous pli scellé auprès d’un notaire.