POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mobilité

Le programme vacances-travail possible au Canada



252575.jpg

Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, a signé avec le Canada un protocole pour la délivrance de visas «vacances-travail». (Photo: MAEE)

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a signé un protocole d’entente sur la mobilité des jeunes avec son homologue canadienne, Chrystia Freeland.

Les jeunes Luxembourgeois vont pouvoir aller plus facilement à la découverte du Canada. Jean Asselborn , ministre des Affaires étrangères, a en effet profité de sa présence à Toronto pour la conférence sur les réformes en Ukraine pour rencontrer Chrystia Freeland, son homologue canadienne.

Ensemble, ils ont signé un protocole d’entente pour favoriser les déplacements des jeunes âgés de 18 à 30 ans. Chaque année, 100 jeunes de chacun des deux pays pourront ainsi séjourner pendant une durée d’un an maximum dans l’État partenaire, pendant lequel ils auront la possibilité de voyager, de travailler ou d’étudier, grâce à un visa «vacances-travail».

«L’intention première de ce programme d’échange est de permettre à de jeunes adultes de passer des vacances dans le pays partenaire et de découvrir une autre culture. Accessoirement, le/la jeune peut exercer une activité rémunérée ou suivre des études», précise le ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Le Luxembourg a auparavant signé le même protocole avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Chili. Et des négociations sont en cours avec la Corée du Sud.