LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Bien-être & Sport

Le parcours du mois

Un programme fractionné pour les runners de la BEI



Le club de course à pied de la BEI sort parfois en ville. Notamment pour le traditionnel vin chaud de fin d’année. (Montage: Maison Moderne/Studio)

Le club de course à pied de la BEI sort parfois en ville. Notamment pour le traditionnel vin chaud de fin d’année. (Montage: Maison Moderne/Studio)

La BEI propose des entraînements animés par un coach professionnel à ses employés adeptes du running. Ils privilégient le fractionné, mais permettent de temps en temps également de se retrouver entre collègues sur des parcours urbains.

À la Banque européenne d’investissement, la condition physique des employés est prise très au sérieux. L’institution implantée au Kirchberg propose des infrastructures de basket-ball, de squash et même une piscine couverte.

Quant aux différentes pratiques, elles sont gérées par Le Cercle, un comité qui régit l’organisation de tous les «clubs» créés au sein de la BEI. Pour le running, il s’agit du TRE (triathlon-running et endurance), qui rassemble 55 membres, dont 25 triathlètes.

Ces derniers sont automatiquement affiliés au Trilux, le club de triathlon du Luxembourg, et leurs licences sont payées par la banque. Les runners, eux, ont droit à des entraînements suivis, menés par un coach professionnel, Ludovic Biancalani. «L’entraînement est réparti sur deux temps de midi, le mardi et le mercredi, pour pouvoir mieux coacher les débutants et les coureurs confirmés», explique Rebecca Verdin-Pol, une des responsables du TRE.

Tests VMA et entraînements fractionnés

Pour mieux personnaliser le programme de chaque coureur, des tests VMA (vitesse maximale aérobie) sont effectués deux fois par an. «Nos séances sont principalement consacrées aux exercices fractionnés», poursuit Rebecca. «Grâce aux tests, nous disposons chacun de notre propre programme.»

Ces séances sont organisées dans le parc de la BEI, qui offre un parcours d’environ 600 mètres. Mais l’entraînement du mercredi se fait, lui, dans l’espace autour du centre sportif de la Coque, plus central pour regrouper les employés des différents sites.

Mais cela n’empêche pas les balades dans la ville à l’occasion. «Nous en organisons parfois à la place des entraînements fractionnés, en période de vacances, lorsqu’il y a moins de monde», note la responsable du TRE. «Et une fois par an, nous choisissons un parcours qui nous permet d’aller boire ensemble un vin chaud sur le marché de Noël (en illustration, ndlr).»

La team TRE de la Banque européenne d’investissement, prête pour l’entraînement. (Photo: BEI)

La team TRE de la Banque européenne d’investissement, prête pour l’entraînement. (Photo: BEI)

La team de la BEI participe également à quelques compétitions comme le marathon de Luxembourg, la Postlaf ou le DKV-Urban Trail. «Il y a 4 ans, nous avons aussi découvert l’événement Run in the Dark, qui part des rives de Clausen en novembre. Le parcours fait 5km», explique Rebecca Verdin-Pol. «Il se déroule dans le noir complet afin de faire prendre conscience aux participants des conditions de vie des non-voyants.»

Cet article est issu de la newsletter Paperjam Running, le rendez-vous mensuel pour suivre l’actualité du running au Luxembourg. Vous pouvez vous abonner en suivant ce lien.