POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Requête en récusation

André Lutgen: un nouveau procès aura lieu



Poursuivi pour outrage et tentative d’intimidation envers un magistrat, André Lutgen devra encore attendre avant de connaître le jugement d’un tribunal. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Poursuivi pour outrage et tentative d’intimidation envers un magistrat, André Lutgen devra encore attendre avant de connaître le jugement d’un tribunal. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Visé par une requête en récusation déposée par la partie civile, le président de la 7e chambre correctionnelle du tribunal de Luxembourg qui doit juger l’avocat André Lutgen a fait part de sa décision de s’abstenir. L’affaire devra être refixée devant une nouvelle Chambre et sera reprise ab initio.

Entamé devant la 7e chambre correctionnelle du tribunal d’arrondissement de Luxembourg, suspendu sine die suite au dépôt d’une requête en récusation, le procès de l’avocat André Lutgen devra être refixé devant une autre Chambre et sera repris ab initio (depuis le début). Visé par la requête, le président de la 7e Chambre, Stéphane Maas, a décidé de «s’abstenir de l’affaire MP/André Lutgen dans l’intérêt de la sérénité de la justice et sans pour autant reconnaître un comportement fautif de sa part», explique un communiqué du président du tribunal d’arrondissement.

Suite à cette décision, la requête devient sans objet.

Déposée en audience, la requête avait été jugée recevable et admissible le 2 juillet. Le président Stéphane Maas avait donc jusqu’au 15 septembre pour «s’expliquer par écrit sur les faits énoncés dans l’acte de récusation». Une audience ayant d’ores et déjà été fixée devant la 1re Chambre du tribunal d’arrondissement de Luxembourg en date du 21 septembre afin de statuer sur «le bien-fondé de l’acte de récusation».

Il n’en sera donc rien, Stéphane Maas ayant fait le choix de se déporter volontairement.