POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

consommation

Une inflation qui reste très stable



Au mois d’octobre, les consommateurs ont vu le prix de leur panier moyen rester à l’équilibre. (Photo: Shutterstock)

Au mois d’octobre, les consommateurs ont vu le prix de leur panier moyen rester à l’équilibre. (Photo: Shutterstock)

Le Statec a publié, ce lundi, les chiffres à la consommation pour le mois d’octobre. Avec une inflation stable et un indice des prix national peu dynamique, le second mois d’automne n’a réservé aucune surprise.

Les chiffres à la consommation pour octobre sont tombés. Et la période a visiblement été très calme, relate le Statec dans son communiqué. L’indice des prix à la consommation national est peu dynamique (-0,03%) par rapport à septembre, et l’inflation plafonne à 0,7%, restant inchangée.

Dans le détail, les produits pétroliers ont vu leur tendance s’inverser, reprenant 0,2% par rapport à septembre, ce qui s’explique principalement par la hausse des prix du mazout de chauffage (+2%). Néanmoins, les automobilistes continuent de faire de belles affaires à la pompe, le prix du litre de diesel ayant baissé de 0,4% et celui de l’essence de 0,1%. Plus globalement, sur un an, les prix des produits dérivés du pétrole ont diminué de 16,9%.

Les billets d’avion s’effondrent

Les produits alimentaires ont eux aussi vu leurs prix globalement baisser (-0,3%), sauf pour les légumes frais, le pain et les céréales. Néanmoins, à l’inverse des courbes de l’or noir, le prix des produits alimentaires a augmenté de 3,2%, en comparaison avec octobre 2019.

Crise sanitaire oblige, les voyages et déplacements ont été limités. Les prix des billets d’avion se sont effondrés en octobre, accusant une correction de 21,5% par rapport à septembre et les prix des voyages à forfait ont eux aussi chuté de 5,7%.