ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

immobilier

Le prix médian des maisons toujours en hausse



Demande, offre et prix du logement augmentent encore au Grand-Duché, d’après les chiffres de la plateforme immobilière Immotop.lu. (Photo: Jan Hanrion / Maison Moderne)

Demande, offre et prix du logement augmentent encore au Grand-Duché, d’après les chiffres de la plateforme immobilière Immotop.lu. (Photo: Jan Hanrion / Maison Moderne)

La crise du Covid-19 n’a pas freiné la hausse des prix immobiliers, selon Immotop.lu. La plateforme annonce une hausse de 11,2% pour les maisons, et de 9,4% pour les appartements.

Crise du coronavirus ou non, les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter au Grand-Duché. «La crise sanitaire semble avoir accéléré la progression des prix, notamment des maisons à vendre», constate Immotop.lu, dans un communiqué.

Selon les chiffres du portail immobilier luxembourgeois, le prix médian d’une maison a augmenté de 11,2% entre le premier et le troisième trimestre 2020, pour atteindre 1,183 million d’euros. Concernant les appartements, la hausse est moindre: +9,4%, pour arriver à 769.000 euros.

Plus précisément, le prix médian au mètre carré est de 6.650 euros pour une maison (+22,6% en un an et +13,7% en trois trimestres) et de 10.210 euros pour un appartement (+12,6% en un an et +9,5% en trois trimestres).

Plus de 7 demandes pour une maison

L’augmentation de l’offre n’a donc pas suffi à freiner celle des prix. Le portail a noté une hausse de 35% du nombre d’annonces de maisons entre le premier et le troisième trimestre (malgré une baisse au second), et de 14,6% pour les appartements. 2.962 maisons et 5.242 appartements étaient en vente sur le site au troisième trimestre 2020. «Il est fort probable que le retard sur la prise de décision des vendeurs ait engendré ce cumul de l’offre», explique la plateforme.

En moyenne, une annonce de maison générait 7,25 demandes au troisième trimestre 2020, contre 3,22 pour les appartements. Les communes les plus recherchées se concentrent toujours entre le centre et le sud.

Moins importante que la vente sur le site, la location reste stable. La plateforme comptait au troisième trimestre 268 maisons à louer, pour un loyer médian de 1.550 euros, et 3.468 appartements au loyer médian de 2.850 euros.