POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

À la Chambre des députés

État de la Nation: 12 annonces à retenir de Xavier Bettel



Le Premier ministre Xavier Bettel a retrouvé la salle plénière de la Chambre des députés, ce mardi 12 octobre, à l’occasion du discours sur l’état de la Nation. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le Premier ministre Xavier Bettel a retrouvé la salle plénière de la Chambre des députés, ce mardi 12 octobre, à l’occasion du discours sur l’état de la Nation. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le Premier ministre Xavier Bettel s’est plié, ce mardi 12 octobre, à l’exercice du discours sur l’état de la Nation. Il a notamment annoncé que le gouvernement allait taxer la spéculation de terrains constructibles et d’appartements.

Le Premier ministre Xavier Bettel (DP) a débuté, peu après 14h30, son huitième discours sur l’état de la Nation à la salle plénière de la Chambre des députés. Voici les principales annonces faites à cette occasion:

– Les missions gouvernementales à l’étranger seront désormais compensées en CO2: «Nous sommes en train de mettre en place un système permettant aux services de comptabiliser la consommation de CO2 de leurs trajets sur une année entière. À partir de 2023, le budget prévoira le montant nécessaire à la consommation de CO2 pour compenser l’année précédente», a expliqué Xavier Bettel.

– Un Bureau du citoyen pour le climat: «Ce Conseil des citoyens sera composé d’une centaine de membres qui représentent la réalité démographique luxembourgeoise, et ainsi, la population. Avec le soutien d’experts, ces 100 citoyens discuteront de problèmes climatiques spécifiques. Dans les semaines à venir, le gouvernement rédigera un projet et présentera les détails du Bureau du citoyen pour le climat. Il est clair pour moi que les propositions du Conseil du citoyen pour le climat doivent devenir l’objet intégral d’un débat à la Chambre.»

– Pas d’augmentation d’impôts: Le Premier ministre a réaffirmé la volonté du gouvernement, déjà affichée lors du dernier discours à la Nation. «Un plan d’austérité serait la mauvaise option en ce moment. C’est pourquoi je dis ici clairement et sans équivoque: avec ce gouvernement, il n’y aura pas de politique d’austérité et pas d’augmentation d’impôts. Bien au contraire, ce gouvernement poursuivra une politique basée sur l’investissement, l’innovation et un environnement fiscal stable», a précisé Xavier Bettel.

– Une étude sur la décarbonisation de l’industrie luxembourgeoise à l’horizon 2040: «Le gouvernement accompagne les entreprises locales dans leur processus de transformation numérique et durable. Nous adaptons nos aides de sorte que l’investissement numérique et durable soit plus attractif. Nous allons également introduire de nouvelles aides pour réduire les émissions de CO2 de l’économie et les ramener à zéro à moyen terme.»

– Taxer la spéculation de terrains constructibles et d’appartements non occupés: «Dans le cadre d’une réforme générale de l’impôt foncier, la ministre de l’Intérieur et le ministre des Finances, ensemble avec le ministre du Logement, élaborent un modèle équilibré et juste. Avec cette réforme, nous ne ciblons pas les personnes qui habitent dans leur logement, mais ceux pour qui le logement n’est qu’un objet de spéculation. Afin de pouvoir taxer plus lourdement les logements non occupés à l’avenir, nous créons un cadre juridique pour le déploiement d’un registre national répertoriant chaque appartement du pays, avec l’information déterminant s’il est occupé ou non. Le gouvernement prévoit de déposer un projet de loi sur la réforme de l’impôt foncier au cours des 12 prochains mois encore.»

– Des aides pour les familles en difficulté: Le Premier ministre a notamment annoncé la volonté du gouvernement de permettre à chaque enfant de bénéficier d’un repas chaud à l’heure du déjeuner. «À l’avenir, nous allons donc offrir aux enfants issus de familles à revenus faibles ou modestes des repas gratuits à l’école primaire ou au lycée. Pour les élèves qui mangent tous les jours à l’école, cette mesure représente une épargne de 846 euros par année.»

Une aide gratuite aux devoirs à domicile dans l’enseignement fondamental, dans tout le pays, va également être introduite. L’intégralité du cycle inférieur, c’est-à-dire au moins les quatre premières années de cours de musique, sera gratuit pour les élèves. Les maisons relais seront également gratuites à partir de la prochaine rentrée, et cela pendant les semaines d’école, de 7h à 19h.

– Une tripartite sur les défis à venir du marché du travail avant la fin de l’année: «En amont de mon discours d’aujourd’hui, j’ai ainsi déjà rencontré les syndicats et le patronat afin de parler avec eux de leurs priorités, préoccupations et propositions. Depuis le début de la pandémie, le gouvernement a organisé une centaine d’entrevues dans le cadre du dialogue social», a expliqué le Premier ministre.

– Plus de transparence dans les tarifs des maisons de soins: «Déjà avant le début de la pandémie, le gouvernement avait déposé un projet à la Chambre ayant pour but d’améliorer la qualité des services destinés aux personnes âgées. Nous allons créer un registre permettant de contribuer à une plus grande transparence des systèmes tarifaires dans les différentes maisons de soins.»

– Une nouvelle loi d’intégration: «Le vivre-ensemble se déroule à plusieurs niveaux. Au Luxembourg, nous avons la chance de vivre dans une société très dynamique, composée de personnes issues d’horizons très différents. Le gouvernement veut renforcer la coexistence interculturelle. Nous avons donc lancé une large consultation qui devrait servir, à terme, de base à une nouvelle loi d’intégration. Nous continuerons également à renforcer le luxembourgeois comme langue d’intégration, avec de nouvelles offres et de nouveaux cours de langue.»

– Un plan «équilibre vie privée/vie professionnelle»: «Nous nous efforcerons davantage de donner aux parents encore plus de flexibilité et de temps avec leurs enfants. Nous allons introduire un droit au travail à temps partiel. Afin d'éviter que le travail à temps partiel ne soit compromis par les futurs droits à pension des mères et des pères, l'État prendra en charge une partie des cotisations. Pendant un certain temps, les personnes qui ont exercé leur droit au travail à temps partiel, peuvent reprendre leurs fonctions à temps plein. Le plan ‘équilibre vie privée/vie professionnelle’ comprendra également une mesure qui récompense les parents qui ont tous deux pris un congé parental. De cette façon, nous voulons promouvoir une répartition équitable des rôles dans les familles.»

- Un remboursement automatisé des mémoires d’honoraires des médecins: «Une application est en cours de développement en collaboration avec l'Association des médecins et médecins dentistes et devrait être opérationnelle au plus tard en janvier 2023.»

- Un paquet de mesures «sécurité»: «Oui, la criminalité existe au Luxembourg et elle est souvent concentrée sur quelques endroits du pays. Oui, nous devons veiller à ce que l’État de droit puisse lutter efficacement contre cette criminalité. (…) Ce paquet (de mesures) comprend, outre une présence policière renforcée et de nouveaux outils avec lesquels la police peut assurer la sécurité, des mesures sociales qui créent des nouvelles perspectives pour les personnes dans le besoin.  Nous doterons la police des moyens nécessaires pour pouvoir être présente sur le terrain. D’ici 2023, nous souhaitons recruter massivement, soit 600 membres de la police et 240 personnes civiles. Mais nous souhaitons également apporter un soutien approprié à la police en misant sur un travail préventif et coordonné, assuré par les acteurs compétents.  Dans ce paquet, le gouvernement propose également une première étape dans l'adaptation de notre politique en matière de drogues. Le volet préventif et répressif y seront pris en compte.»