ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Viticulture

Le prince Robert de Luxembourg étend son empire bordelais



Le prince Robert de Luxembourg revendique désormais l’une des plus grandes propriétés de Saint-Émilion. (Photo: Domaine Clarence Dillon)

Le prince Robert de Luxembourg revendique désormais l’une des plus grandes propriétés de Saint-Émilion. (Photo: Domaine Clarence Dillon)

Le cousin du Grand-Duc Henri de Luxembourg vient d’acheter le château Grand Pontet, qui complète ainsi son portefeuille de vignobles, parmi lesquels figure le château Haut-Brion.

Le prince Robert de Luxembourg est désormais l’heureux propriétaire des 14 hectares du château Grand Pontet, ce qui lui permet d’agrandir son vignoble du château Quintus Saint-Émilion, renseigne le magazine français «Challenges».

Le fils du prince Charles de Luxembourg, oncle de l’actuel Grand-Duc Henri, a intégré l’entreprise Domaine Clarence Dillon en 1997, qu’il dirige depuis 2002. Cette structure a été fondée en 1935 par son arrière-grand-père, Clarence Dillon.

42 hectares de vignes

Le Domaine Clarence Dillon regroupe des vignobles prestigieux de la rive gauche de la Garonne, comme le château Haut-Brion et le château La Mission Haut-Brion. Sur la rive droite, il détient désormais le château Grand Pontet, ce qui porte son vignoble à 45 hectares, dont 42 de vignes.

«Quintus devient l’une des plus grandes propriétés de Saint-Émilion», indique un communiqué officialisant cette transaction réalisée auprès de la famille Pourquet, propriétaire du vignoble fondé en 1981.

Clarence Dillon possède le château Quintus depuis l’été 2011. Cette structure résulte de la fusion des châteaux Tertre Daugay et L’Arrosée, précise le site spécialisé intervignes.com .