PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Sanctions CSSF

Près de 350.000 euros d’amende pour la banque BPP



La CSSF a imposé de lourdes sanctions au gestionnaire de patrimoine BPP. (Photo: Nader Ghavami/archives)

La CSSF a imposé de lourdes sanctions au gestionnaire de patrimoine BPP. (Photo: Nader Ghavami/archives)

La CSSF a prononcé des amendes lourdes envers la banque andorrane Banque de patrimoines privés pour des manquements remontant aux exercices 2017-2018.

Dans un communiqué publié lundi 6 avril, la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) annonce avoir prononcé des sanctions administratives à l’encontre de l’établissement de crédit Banque de patrimoines privés pour un total de 348.900 euros.

Ces amendes ont été prononcées en date du 25 octobre 2019 et rapportent des manquements liés aux exercices 2017-2018.

La CSSF reproche principalement à la banque liée au Groupe Crèdit Andorrà des manquements liés à ses obligations professionnelles en matière de banque dépositaire et des manquements en matière de gouvernance interne.

Afin de déterminer le montant des différentes amendes, la CSSF explique avoir pris en considération les actions correctrices entreprises par BPP pour répondre aux déficiences observées.

En date du 24 février 2020, le gendarme financier luxembourgeois a encore prononcé un avertissement à l’encontre de la banque d’Andorre «en raison de la fourniture du reporting FINREP particulièrement incorrect à la CSSF».