POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

élections européennes

Les premiers (non-)Européens se rendent aux urnes



241639.jpg

Les élections européennes se sont ouvertes dans un climat d’europessimisme. (Photo: Shutterstock)

Les élections européennes s’ouvrent officiellement ce jeudi, avec le vote des Britanniques et des Néerlandais. Le Parti conservateur de Theresa May devrait vivre un calvaire, après trois années minées par le Brexit.

Alors qu’ils étaient prêts à quitter l’Union européenne, ce sont finalement les Britanniques qui ouvrent le bal du scrutin européen ce jeudi matin, en même temps que les Néerlandais.

Après avoir fini par repousser la procédure du Brexit au 31 octobre, la Première ministre britannique, Theresa May, risque encore de passer quelques journées difficiles. Si les résultats ne seront officialisés que dimanche soir, comme dans l’ensemble de l’Union européenne, un dernier sondage, publié mercredi par l’institut YouGov, voit le parti du Brexit de Nigel Farage pointer largement en tête, avec 37% des voix. Il est suivi des libéraux-démocrates.

Le Parti conservateur de Theresa May ne pointe qu’à la cinquième place (7%), victime de trois années d’atermoiements autour du Brexit. Le Labour obtiendrait le troisième score, devant les Verts, avec 13% des intentions de vote.

Alors que la nouvelle tentative faite par Madame May en milieu de semaine pour obtenir un nouveau vote du Parlement, en proposant notamment un second référendum, a été largement rejetée par ses opposants, elle a encore subi, mercredi, la démission de l’eurosceptique Andrea Leadsom, sa ministre des relations avec le Parlement.

Les Néerlandais inquiets

Aux Pays-Bas aussi, le scrutin européen menace de laisser passer un message anti-Europe. Il risque d’officialiser la montée en puissance du Forum pour la démocratie (FvD), parti eurosceptique, anti-immigration et climatosceptique.

Les derniers sondages montrent que ce parti devrait gagner entre trois et cinq sièges sur les 26 alloués aux Pays-Bas.

D’ici dimanche soir, 400 millions d’Européens des 28 pays de l’Union sont appelés à voter pour élire 751 députés.