PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Blockchain et fonds d’investissement

Première intégration de FundsDLT chez Azimut



Reconnecter les investisseurs et les gestionnaires d’actifs en aidant tous les intermédiaires de la chaîne d’approvisionnement de la distribution à rationaliser les opérations de distribution de fonds grâce à une infrastructure de marché basée sur des technologies distribuées: le pari de FundsDLT qui a son premier client. (Photo: Shutterstock)

Reconnecter les investisseurs et les gestionnaires d’actifs en aidant tous les intermédiaires de la chaîne d’approvisionnement de la distribution à rationaliser les opérations de distribution de fonds grâce à une infrastructure de marché basée sur des technologies distribuées: le pari de FundsDLT qui a son premier client. (Photo: Shutterstock)

Plus vite, moins cher: après le feu vert des autorités début juillet, la technologie de la start-up FundsDLT, appuyée sur la blockchain ConsenSys Quorum, sera intégrée chez Azimut Investments et ses 75 milliards d’euros d’actifs pour accélérer les opérations et réduire les coûts et les frottements.

FundsDLT avait de prestigieux «parents» avec la Bourse de Luxembourg, Clearstream, Credit Suisse Asset Management et Natixis Investment Managers. La fintech basée à Esch, qui entend révolutionner la gestion et la distribution des fonds d’investissement, en utilisant la blockchain Ethereum revue et corrigée par ConsenSys dans son produit ConsenSys Quorum, a son premier client: Azimut Investments.

Le produit luxembourgeois du groupe Azimut, le premier gestionnaire d’actifs indépendant européen avec des encours supérieurs à 75 milliards d’euros et une présence mondiale dans 17 pays, utilisera la plateforme pour bénéficier d’un traitement direct et d’une automatisation complète des processus, ainsi que d’un rapprochement des espèces en temps réel, permettant également l’activation de nouveaux canaux de distribution, notamment numériques.

«Nous sommes ravis de travailler avec cette plateforme révolutionnaire qui a un grand potentiel pour ouvrir les fonds d’investissement à un public plus large», a commenté Giorgio Medda, co-CEO et responsable mondial de la gestion d’actifs d’Azimut. «C’est une nouvelle étape de notre stratégie d’innovation technologique dans un écosystème fintech plus large, qui est clairement l’avenir de la distribution des fonds d’investissement. La simplicité et l’efficacité dans ce domaine sont extrêmement importantes pour nous et FundsDLT est à la hauteur.»

«Nous sommes ravis de ce lancement et de cette première intégration», s’est félicité Martin Dobbins, président du conseil d’administration de FundsDLT. «Les investisseurs particuliers ont longtemps été mal desservis par le secteur de la gestion d’actifs et nous proposons une nouvelle solution qui place l’investisseur au centre du processus. De plus, pour les professionnels de la distribution de fonds, une infrastructure transfrontalière partagée basée sur le DLT ouvre des opportunités pour libérer de la valeur, des gains d’efficacité et des réductions de coûts».

«Les gestionnaires d’actifs et de fortune peuvent désormais être en mesure d’avoir une relation plus forte et une meilleure connaissance de l’investisseur final tout en réduisant les coûts. Les données et les informations inhérentes à une infrastructure DLT permettront également à nos clients de proposer des produits et services plus personnalisés et d’élargir leur clientèle», a complété le CEO de FundsDLT, Olivier Portenseigne.