ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Compellio - Guala Closures group

Premier vin protégé par deux acteurs luxembourgeois



Le système de fermeture intelligent de GCG et le registre lié à la blockchain de Compellio vont permettre de tout savoir d’une bouteille. De ses origines à la manière dont les experts l’ont jugée. Sans possibilité de la contrefaire. (Photo: GCG)

Le système de fermeture intelligent de GCG et le registre lié à la blockchain de Compellio vont permettre de tout savoir d’une bouteille. De ses origines à la manière dont les experts l’ont jugée. Sans possibilité de la contrefaire. (Photo: GCG)

Guala Closures Group et Compellio, deux sociétés luxembourgeoises, ont annoncé, lundi, un partenariat qui permet de tracer les produits de l’agroalimentaire ou de l’industrie pharmaceutique grâce à leurs emballages. Et un premier client dans le secteur du vin.

Où passent les bonnes bouteilles entre le producteur et le consommateur? Sont-elles bien conservées? N’y aurait-il pas trop de faussaires occupés à récupérer les étiquettes, à les dupliquer, pour remplir des bouteilles avec de la piquette? Le marché du vin s’est largement mondialisé avec, par exemple, l’essor des ventes dans les pays asiatiques.

Et les acteurs qui tentent de protéger ce secteur d’activité des dérives qu’il connaît également. Une nouvelle solution a acquis ses lettres de noblesse, elle aussi, grâce à l’union de deux sociétés luxembourgeoises, Guala Closures Group, spécialisée dans les bouchons, et Compellio, centrée sur la blockchain.

«C’est une révolution dans l’industrie européenne du vin», a déclaré le directeur de la cellule d’innovation de Guala Closures Group, Piero Cavigliasso.

Premier client dans le Piémont

La vénérable maison de vin du Piémont en Italie, Vigneti Massa, a décidé de fermer ses bouteilles millésimées 2018 avec des bouchons qui contiennent une «puce» NFC, dont les prestigieux Derthona Costa del Vento, Derthona Montecitorio et Derthona Sterpi. La puce va permettre, grâce à la technologie de Compellio, d’apporter du «contenu» au consommateur.

Pas du vin supplémentaire, mais bel et bien des informations complémentaires. Sur les vignobles, le vin, les revues critiques des experts... et la possibilité de vérifier que le contenu qui se trouve dans la bouteille est bien celui qui a été injecté en Italie.

C’est la première maison de vin européenne à «s’offrir» ce bijou technologique. «Nous sommes très contents de lancer ce produit en Europe à partir du marché italien et d’un professionnel extraordinaire comme Walter Massa (le dirigeant de Vigneti Massa, ndlr)», a commenté M. Cavigliasso .

Des vins en vente vers avril

«Aujourd’hui, cultiver la vigne est un privilège aussi grand que boire du vin», a commenté le viticulteur. «J’aimerais que l’attention et le respect que j’applique à la gestion du vignoble – comme beaucoup de mes collègues le font – avec le plus faible impact environnemental possible, et le soin apporté à la cave lors des processus de vinification, de vieillissement et de mise en bouteille soient valorisés de la manière la plus pure dans le verre, sans pollution naturelle ou de fabrication. Le bouquet ne doit absolument pas être pollué par des odeurs anormales, et la salubrité du vin ne doit subir aucune altération. La fermeture en aluminium, complètement neutre, garantit une protection et une conservation parfaites dans le temps.»

Les bouteilles sélectionnées pour cette première opération ont déjà été livrées aux vendeurs finaux, en Italie, en Suisse, en Autriche, en France et dans des marchés comme les États-Unis, la Russie, le Japon, la Corée du Sud ou Singapour, et devraient parvenir aux clients finaux à partir d’avril.

«Guala Closures Group est un des leaders mondiaux du marché des fermetures de produits alimentaires et de boissons. Les solutions logicielles de Compellio peuvent renforcer les avantages compétitifs du groupe Guala Closures et augmenter la valeur ajoutée commerciale de leur offre à l’échelle mondiale», a, de son côté, commenté le CEO de Compellio , Denis Avrilionis.

Le mixage des deux technologies – les fermetures intelligentes Tap on Cap de GCL et les services de registres appuyés sur une blockchain de Compellio – pourrait être utile à tous les produits de l’agroalimentaire et de l’industrie pharmaceutique.