POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Revue de presse

Post et Join perquisitionnés mardi



255275.jpg

Des perquisitions ont eu lieu dans les locaux de Join à la demande d’un juge d’instruction. (Photo: DR/archives)

Une perquisition s’est tenue mardi dans les locaux de Post à la Cloche d’Or et dans ceux de sa filiale de téléphonie Join. Pourtant, début mars, le directeur de l’entreprise avait transmis toutes les pièces concernant les comptes de l’opérateur Join au juge d’instruction.

En mars dernier, le directeur général de Post  avait transmis au juge d’instruction toutes les pièces concernant les comptes de l’opérateur Join . Cela n’a visiblement pas suffi puisqu’une perquisition s’est tenue mardi dans les locaux de Post à la Cloche d’Or, ainsi que dans ceux de Join, révèle RTL.

Les comptes de l’opérateur téléphonique sont examinés à la loupe par la justice, qui enquête sur des sommes importantes – on parle de 100 millions d’euros – engagées par Post pour combler le déficit. Les documents édictés par la précédente équipe dirigeante de Join, notamment les contrats, sont particulièrement examinés.