POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Durcissement des mesures sanitaires

Plusieurs manifestations virent à l’affrontement



À Bruxelles, une mobilisation de 35.000 personnes a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre.  (Photo d’illustration: Shutterstock)

À Bruxelles, une mobilisation de 35.000 personnes a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre.  (Photo d’illustration: Shutterstock)

Le retour de plusieurs mesures sanitaires a réveillé la colère, comme en attestent de nombreuses manifestations en Europe qui ont tourné à l’émeute et à l’affrontement avec les forces de l’ordre.

Dimanche, à Bruxelles, 35.000 personnes ont manifesté dans les rues pour protester contre le Covid Safe Ticket (version belge du CovidCheck). La mobilisation a rapidement dérapé en affrontement avec la police, qui a dû faire usage de la force.

Même scénario en Autriche, premier pays européen à décider d’un nouveau confinement général depuis la diffusion du vaccin contre le Covid-19. Résultat, 40.000 personnes ont défilé dans les rues de Vienne, samedi, à l’appel du parti d’extrême droite autrichien FPÖ. À noter tout de même que les manifestants autrichiens ont été moins virulents qu’aux Pays-Bas.

À Rotterdam et à La Haye, de nombreux affrontements ont eu lieu entre les manifestants et la police sur l’ensemble du week-end.

En Guadeloupe, territoire français, la tension commence à redescendre après d’importantes violences et des scènes d’émeutes. L’île a été secouée par une crise sociale qui a dégénéré en émeutes faisant écho à une contestation de l’obligation vaccinale pour les soignants.

Test PCR pour entrer en France

Toujours en France, le gouvernement a décidé de durcir les conditions sanitaires pour entrer sur le territoire. Depuis le 22 novembre , les personnes non vaccinées souhaitant se rendre dans l’hexagone depuis la Suisse, le Luxembourg et la Pologne doivent se munir d’un test PCR ou d’un examen de dépistage datant de moins de 24h. Les trois pays rejoignent une liste de pays (l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, l’Estonie, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, la Lettonie, la Lituanie, les Pays-Bas, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et le Royaume-Uni) où cette mesure est déjà en vigueur.

En Allemagne, le gouvernement a décidé de renforcer les restrictions sanitaires envers les personnes non vaccinées et va rendre la vaccination obligatoire pour le personnel des hôpitaux et des maisons de retraite.