PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Maison mère d’Alipay

La plus grosse IPO de l’Histoire passera un peu par le Luxembourg



Le ministre des Finances Pierre Gramegna a rencontré en septembre 2018 Eric Jing, CEO d’Ant Financial à Hangzhou. (Photo: Consulat Shanghai)

Le ministre des Finances Pierre Gramegna a rencontré en septembre 2018 Eric Jing, CEO d’Ant Financial à Hangzhou. (Photo: Consulat Shanghai)

Ant Financial, dont le hub européen se trouve au Luxembourg, prépare son entrée en bourse qui pourrait être la plus grosse de l’Histoire avec 225 milliards de dollars de valorisation estimée.

La filiale financière d’Alibaba, Ant Group, prépare son entrée en bourse d’ici la fin de cette année et, selon certains observateurs, il pourrait s’agir de la plus grosse IPO (Initial Public Offering) de l’Histoire. Ant Group est en effet valorisé à 225 milliards de dollars, un montant qui dépasse les valorisations des banques américaines Goldman Sachs et Morgan Stanley réunies, pointe le quotidien belge L’Echo qui estime que la fintech pèse autant que les sept plus grandes banques de la zone euro.

Ant Financial a annoncé en septembre 2018 son implantation au Luxembourg. En janvier 2019, sa solution de paiement mobile Alipay a reçu sa licence pour exercer depuis le Grand-Duché. 

En Chine, le paiement à l’aide d’applications fintech est monnaie courante. (Photo: Maison Moderne)

En Chine, le paiement à l’aide d’applications fintech est monnaie courante. (Photo: Maison Moderne)

Ant Group est la maison mère d’Alipay, une fintech omniprésente en Chine qui se partage – avec sa concurrente WeChat Pay – le plus grand marché du paiement mobile de la planète. Car dans l’empire du Milieu, tout se paie avec son smartphone et rares sont les commerces où les paiements avec les cartes bancaires voire l’argent liquide sont encore acceptés. Alipay revendique environ 1,3 milliard d’utilisateurs dans le monde.

Selon différents médias, Ant Group ambitionne d’être coté à la fois à la Bourse de Shanghai et à celle de Hong Kong.