POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Eurostat

Plus de 80% des biens luxembourgeois échangés au sein de l’UE



Le Luxembourg a exporté 80% de ses biens et en a importé 83% à l’intérieur de l’UE en 2019, selon une étude Eurostat. Sans surprise, les trois pays voisins sont ses principaux partenaires. Le commerce intra-européen prévaut largement au sein de l’UE en général.

Si le commerce au sein de l’UE prévaut largement pour les 27 États membres en 2019, cette tendance est sans surprise très marquée pour le Luxembourg, qui exporte 80% et importe 83% de ses biens à l’intérieur de l’UE, selon Eurostat.

Au niveau des biens exportés, 52% sont à destination des trois pays frontaliers: l’Allemagne est le premier partenaire, avec 25% des exportations, suivie de la France (16%) et de la Belgique (11%). De même pour les biens importés, à 69% depuis ces trois pays: la Belgique est alors le principal partenaire, avec 34% des importations, suivie de l’Allemagne (24%) et de la France (11%). L’Allemagne est le principal marché à l’exportation et la première source d’importations pour la plupart des États membres.

197 milliards d’euros d’excédents dans l’UE

Au niveau de l’UE, la balance des biens était excédentaire de 197 milliards d’euros en 2019, soit une augmentation significative par rapport à 2018 (+152 milliards d’euros). Après un pic à 264 milliards en 2016, cet excédent avait diminué en 2017 et 2018, avant donc de remonter cette année.

40% du commerce de biens de l’UE s’est effectué en 2019 avec les États-Unis (15,2% du commerce extra-UE total des marchandises en 2019, contre 12% en 2009), la Chine (13,8%, contre 11% en 2009) et le Royaume-Uni (12,6%, contre 15% en 2009).