POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Fraude

Plus de 23 millions d’euros saisis par le Parquet européen



Les enquêtes diligentées depuis le Luxembourg ont permis ensuite de mener des opérations ciblées avec les autorités locales. (Photo: Shutterstock)

Les enquêtes diligentées depuis le Luxembourg ont permis ensuite de mener des opérations ciblées avec les autorités locales. (Photo: Shutterstock)

Le Parquet européen a saisi plus de 23 millions d’euros au cours des deux derniers jours. Des enquêtes menées en République tchèque, en Roumanie, en Slovaquie et en Italie ont permis de mettre au jour des fraudes fiscales et un détournement de fonds européens.

Le Parquet européen vient de se distinguer par des résultats significatifs dans la lutte contre la fraude et le détournement de fonds, ces derniers jours.

En République tchèque, en Roumanie et en Slovaquie, l’organisme européen a coordonné une opération avec les autorités locales pour enquêter sur une suspicion de crime organisé et d’évasion fiscale. Les recherches ont conduit à l’arrestation de 4 personnes et à la saisie d’un total de 23 millions d’euros. L’argent provenait d’un «carrousel de la TVA», dans lequel des pièces de platine circulaient à plusieurs reprises dans les mêmes entreprises. Ces dernières ne payaient alors pas leurs impôts, permettant à une société de courtage – basée, dans ce cas, en Allemagne – de réclamer un crédit d’impôt indu.

Bien que l’EPPO (European Public Prosecutor’s Office) soit basé au Luxembourg, les suspects seront jugés en Allemagne, car l’opération a été principalement exécutée par les polices fiscales allemande et tchèque.

L’EPPO a également été très actif en Italie cette semaine. En collaboration avec la Guardia di Finanza – la police financière italienne –, l’organisation a saisi 900.000 euros d’actifs.

Cette somme avait été initialement accordée par l’UE à six entrepreneurs désireux de développer le tourisme dans la région de Calabre. Dans le cadre de leur projet, les suspects avaient acheté de grands catamarans et voiliers, qui ne sont jamais arrivés à destination. Les bateaux se sont retrouvés sur l’île de Sicile, beaucoup plus rentable.

Le Parquet européen, lancé en juin 2021 et dont le siège est à Luxembourg, est «chargé d’enquêter, de poursuivre et de juger les crimes contre les intérêts financiers de l’UE». L’EPPO enquête sur les crimes dépassant la barre des 10 millions d’euros, tels que la fraude fiscale, le blanchiment d’argent et la corruption.

Cet article a été écrit pour Delano, traduit et édité pour Paperjam.