ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Restructuration

Plan social signé chez IBM Luxembourg



Le LCGB déplore qu’IBM Luxembourg n’ait pas voulu privilégier la piste d’un plan de maintien de l’emploi. (Photo: Shutterstock)

Le LCGB déplore qu’IBM Luxembourg n’ait pas voulu privilégier la piste d’un plan de maintien de l’emploi. (Photo: Shutterstock)

IBM Luxembourg avait annoncé voici quelques semaines sa volonté de se séparer de 38 collaborateurs. Un plan social les concernant a été signé ce lundi, annonce le LCGB.

Un plan social a été signé ce lundi chez IBM Luxembourg, annonce le LCGB.  Cela au terme de «plusieurs semaines de négociations ardues et difficiles». Des mesures sociales ont finalement pu être obtenues, «notamment des plans de formation et d’outplacement, afin de permettre aux salariés concernés de se réorienter et de retrouver un nouvel emploi».

En outre, «un accord a pu être obtenu quant à des indemnités financières extralégales, ainsi que sociales, afin de pallier la perte d’emploi des salariés concernés par ce plan social».

Le LCGB regrette cependant ne pas avoir pu trouver de solution pour sauver les emplois. «Malgré tous les efforts, la direction n’a rien voulu entendre et a privilégié la voie du plan social pour la suppression de 38 postes au détriment d’un plan de maintien de l’emploi, sans aucune garantie quant à l’avenir de l’entreprise au Luxembourg», déplore le syndicat.

Au mois de mars dernier, IBM Luxembourg avait annoncé souhaiter se séparer de 12% de ses collaborateurs, soit 38 personnes . Cela pour des raisons de réduction des coûts de fonctionnement et de transformation de l’offre de services par une automatisation plus accrue.