POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

environnement

Le plan climat adopté en conseil de gouvernement



Le PNEC décrit les politiques et mesures permettant d’atteindre les objectifs nationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (-55%), d’énergies renouvelables (25%) et d’efficacité énergétique (de 40 à 44%) à l’horizon 2030. (Photo: Shutterstock)

Le PNEC décrit les politiques et mesures permettant d’atteindre les objectifs nationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (-55%), d’énergies renouvelables (25%) et d’efficacité énergétique (de 40 à 44%) à l’horizon 2030. (Photo: Shutterstock)

Le conseil de gouvernement a adopté ce mercredi le plan climat, qui sera ainsi un «élément-clé du paquet de relance économique». Il prévoit une réduction des émissions de gaz à effet de serre (-55%), d’énergies renouvelables (25%) et d’efficacité énergétique (de 40 à 44%) à l’horizon 2030.

Le plan national énergie et climat (PNEC) a été adopté en conseil de gouvernement ce mercredi. Le gouvernement précise par communiqué que le PNEC sera donc un «élément-clé du paquet de relance économique». Car il s’agit «de faire face à la menace toujours présente du changement climatique dont les effets sont bien plus lourds à surmonter et à plus long terme aussi».

Une manière de rassurer ceux qui craignent que les objectifs climatiques ne soient revus à la baisse alors que l’économie est durement touchée par la crise du Covid-19.

«Le PNEC soutiendra l’artisanat local et permettra de libérer d’importants potentiels pour renforcer le lien entre la transition énergétique et la politique climatique d’une part et le développement économique d’autre part», assure le gouvernement.

Le PNEC décrit les politiques et mesures permettant d’atteindre les objectifs nationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (-55%), d’énergies renouvelables (25%) et d’efficacité énergétique (de 40 à 44%) à l’horizon 2030.