PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

L’écosystème de la banque privée au Luxembourg se différencie de celui des autres places financières

«Place luxembourgeoise: une offre sophistiquée»


Retour au dossier

Grâce aux atouts du pays et à la qualité des services des banques privées, l’écosystème luxembourgeois est parvenu au fil des années à jouer un rôle majeur sur la scène européenne et à s’imposer comme une Place de premier plan pour attirer une clientèle internationale exigeante. Une tendance amenée à se confirmer.  

Au cœur de l’Europe, le Luxembourg possède aujourd’hui de nombreux atouts permettant à l’écosystème de la banque privée de se différencier. À commencer par une stabilité d’un point de vue économique et politique, mais également la notation triple A du pays rassurant les investisseurs face à l’incertitude économique mondiale. De plus, la «boîte à outils luxembourgeoise», notamment les véhicules d’investissement (régulés ou non), représente un élément de structuration patrimoniale essentiel pour la clientèle UHNW internationale. «Le Luxembourg est en outre la seconde Place mondiale, après les États-Unis, en termes d’administration de fonds et la première en Europe», indique Stéphane Pardini, Head of Private Banking et Deputy CEO chez Edmond de Rothschild Europe.

Le Luxembourg est en outre la seconde Place mondiale, après les États-Unis, en termes d’administration de fonds et la première en Europe.
Stéphane Pardini

Stéphane Pardini,  Head of Private Banking/Deputy CEO,  Edmond de Rothschild

Grâce à leur large prestation de services sur mesure, les banques privées permettent également de distinguer la Place luxembourgeoise. «Chez Edmond de Rothschild Europe, nous offrons une prestation de services de très haut niveau, avec une approche multilingue, tout en poursuivant un objectif de diversification géographique», précise ainsi Stéphane Pardini. Le secteur bancaire luxembourgeois se différencie donc des autres Places grâce aux différents outils patrimoniaux mis à disposition ainsi que par la stabilité économique et l’orientation business du pays.

L’ensemble de ces atouts et la réactivité du pays lui ont permis de conserver un attrait important, en particulier ces derniers mois. Selon Stéphane Pardini, «ce phénomène s’est d’ailleurs accéléré à la suite de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le Brexit a généré de l’instabilité et de l’incertitude et mis en exergue les atouts du Luxembourg, lui permettant d’attirer de nouvelles banques sur son territoire.»

Une évolution réglementaire permanente

Le secteur du Private Banking, y compris au Luxembourg, est soumis à des exigences élevées. «La plus connue est la réglementation MIFID II portant sur la protection de l’investisseur, nécessitant d’avoir une connaissance précise du profil d’investissement du client.

La réglementation sur la connaissance des clients (KYC) ainsi que la lutte contre le blanchiment d’argent (AML) ont connu également des évolutions significatives ces dernières années.»

Pour répondre au mieux à ces évolutions, entre autres, les banques privées ont dû adapter leur organisation ainsi que leur plateforme informatique afin d’automatiser une partie de ces processus. «Chaque place financière se trouvait à un état d’avancement différent par rapport à la réglementation. S’adapter a entraîné des coûts supplémentaires incompressibles, impactant significativement la rentabilité des banques», note le directeur de la banque privée Edmond de Rothschild Europe. Si cette situation n’est pas propre au Luxembourg, le pays a fait preuve de rapidité pour transposer ces exigences et mettre en place ces nouvelles réglementations. «Ces aspects réglementaires vont dans le bon sens et ont renforcé le degré d’exigence en matière de conformité, tout en améliorant notre connaissance fine des besoins de nos clients. De plus, ils garantissent un level playing fied harmonisé dans l’ensemble de l’Union, évitant le dumping réglementaire», souligne-t-il.

Définir de nouveaux standards

Et c’est précisément là que les banques privées luxembourgeoises peuvent tirer leur épingle du jeu et jouer un rôle actif dans l’émergence d’un standard très haut de gamme. «Nous avons au Luxembourg une prestation de services très large et sur mesure ainsi qu’une sophistication des investissements couvrant le coté et le non coté correspondant parfaitement aux besoins des HNWI.» Avec son ouverture à l’international et la définition de ce standard, la Place luxembourgeoise pourrait ainsi imposer un modèle très compétitif.

Nous avons au Luxembourg une prestation de services très large et sur mesure ainsi qu’une sophistication des investissements couvrant le coté et le non coté c orrespondant parfaitement aux besoins des HNWI.
Stéphane Pardini

Stéphane Pardini,  Head of Private Banking/Deputy CEO,  Edmond de Rothschild

Répondre à l’ensemble des besoins

Maison d’investissement de convictions, Edmond de Rothschild Europe développe des solutions d’investissement basées sur le long terme, conciliant performance financière et impact social. Le groupe a développé une approche propriétaire et constitué des équipes d’experts qui couvrent les actifs liquides et illiquides (Immobilier, Private Equity et Infrastructure) ainsi que la gestion du passif, permettant d’appréhender le patrimoine des clients dans son ensemble et dans la durée. «Un client ayant des problématiques de structuration globale de son patrimoine, où qu’il soit dans le monde, pourra trouver une réponse grâce à l’ensemble des solutions qu’offre la boîte à outils luxembourgeoise à travers un seul interlocuteur. C’est une réelle force différenciante», conclut Stéphane Pardini.