POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Examen

Le permis de conduire peut se passer en cinq langues



Plus de 9.000 épreuves théoriques ont eu lieu au Luxembourg durant les 11 premiers mois de l’année, avec un taux de réussite de 87%. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Plus de 9.000 épreuves théoriques ont eu lieu au Luxembourg durant les 11 premiers mois de l’année, avec un taux de réussite de 87%. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Luxembourgeois, français, allemand, portugais ou anglais: chaque candidat à l’examen théorique du permis de conduire peut choisir la langue du procédé, et même en changer pendant l’épreuve, souligne François Bausch.

«Il ne semble pas exister de problème linguistique pour les candidats», assure le ministre de la Mobilité et des Travaux publics,  François Bausch (Déi Gréng), dans une réponse à la députée LSAP Cécile Hemmen .

Celle-ci observe que le Code de la route populaire édité par la Sécurité routière n’existe pourtant qu’en langues française et allemande, alors que le pays connaît un «nombre important (et croissant) de concitoyens non luxembourgeois».

Changer de langue en cours de route

L’examen théorique du permis de conduire peut être passé aussi bien en luxembourgeois qu’en français, allemand, portugais ou anglais. Et dans la mesure où il se déroule sur un ordinateur, le candidat a la possibilité de changer de langue en cours d’épreuve, rappelle François Bausch, qui ajoute qu’«il existe la possibilité de passer l’examen oralement avec l’assistance d’un traducteur assermenté».

Le ministre souligne le taux de réussite de plus de 87% à l’examen théorique lors des 11 premiers mois de cette année, en ligne avec ceux des années précédentes. Pour le responsable, le fait que le manuel théorique n’existe qu’en français et en allemand fait écho à l’existence de panneaux routiers écrits dans ces deux langues.

L’écologiste ajoute que le livre théorique n’est pas rédigé sous la responsabilité de l’administration gouvernementale et qu’il n’est pas prévu qu’il soit édité dans d’autres langues. Plus de 9.000 examens théoriques du permis de conduire se sont déroulés au Luxembourg entre les mois de janvier et novembre 2020.