PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Paiement digital

Payconiq et Worldline signent un partenariat



Un consommateur pourra régler ses achats dans un commerce du pays avec son application Payconiq. Worldline, le terminal «traditionnel» de paiement, est déjà entre les mains d’un très grand nombre de commerçants. (Photo: Payconiq)

Un consommateur pourra régler ses achats dans un commerce du pays avec son application Payconiq. Worldline, le terminal «traditionnel» de paiement, est déjà entre les mains d’un très grand nombre de commerçants. (Photo: Payconiq)

Payconiq est désormais utilisable avec les terminaux de paiement de la grande majorité des commerces du Luxembourg.

Payconiq vient de signer un partenariat avec Worldline. Cette dernière représente près de 80% des terminaux de paiement au Luxembourg géré par la société Six Payment, propriété de Worldline.

Désormais, un consommateur pourra régler ses achats dans un commerce du pays avec son application Payconiq et le terminal «traditionnel» de paiement déjà disponible chez un très grand nombre de commerçants. «Le paiement Payconiq s’effectue en toute simplicité, en scannant le QR code affiché sur l’écran du terminal avec une des applications des banques partenaires de Payconiq. Pour les commerçants, l’acceptation de Payconiq s’intègre parfaitement dans leur écosystème existant et ne nécessite aucune infrastructure additionnelle», soulignent les deux entreprises dans un communiqué de presse commun.

Le commerce pourra aussi simplement mettre à disposition un QR code à scanner pour déclencher le paiement avec l’application en question.

Avec ce partenariat, l’ancien Digicash abandonne donc son petit boîtier appelé «Beacon» spécialement dédié à ce type de paiement.

La fintech luxembourgeoise poursuit son développement et souhaite gagner du terrain dans le domaine des paiements des achats quotidiens. Si la solution est actuellement utilisée par 62% des consommateurs au Luxembourg, les paiements dans les commerces concernent seulement 13% des opérations de Payconiq. L’application est surtout utilisée pour des transferts d’argent entre les particuliers (63% des transactions) et pour le paiement des factures (24% des transactions).

En facilitant le paiement dans les commerces, Payconiq affiche donc clairement sa volonté d’étendre sa présence dans les nombreuses transactions journalières des consommateurs. D’autant plus qu’avec 3,7 milliards de transactions en 2019, les paiements électroniques représentent 90% des achats locaux au Luxembourg , selon un rapport cosigné par l’association Emerging Payments Association EU (EPA EU), publié en juillet dernier.