LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

Mmmmmm...

Le pâté au Riesling



Le «Rieslingspaschtéit» , fierté gastronomique nationale au Luxembourg. (Photo: Jan Hanrion et Patricia Pitsch/Maison Moderne)

Le «Rieslingspaschtéit» , fierté gastronomique nationale au Luxembourg. (Photo: Jan Hanrion et Patricia Pitsch/Maison Moderne)

Gourmand et typique, le «Rieslingspaschtéit» séduit toujours autant au Luxembourg.

Véritable étendard du patrimoine culinaire luxembourgeois, le pâté au Riesling, ou «Rieslingspaschtéit», aurait été créé en 1928 par le fondateur de la maison Kaempff-Kohler, Pierre Kaempff, pour accompagner la collation d’après-travail de l’époque. Il est aujourd’hui au menu quotidien des grandes maisons pâtissières et charcutières du pays tout comme dans la grande distribution nationale. Il se décline aussi en de nouvelles versions alléchantes.

Ainsi, si certaines enseignes jouent sur la rusticité et l’authenticité comme Kaempff-Kohler (Ville Haute et Senningerberg) ou Pâtisserie Hoffmann (Bonnevoie et Bel Air) avec des croutes denses, des farces très «viande» et des gelées goûteuses, d’autres, telles que Namur (Hamm, Gare, Ville Haute et Cloche d’Or), s’essayent en parallèle à des versions plus légères – à la volaille ou saumon par exemple – et toujours très bien assaisonnées.

Le Rieslingspaschtéit est également un des produits star chez Oberweis (Ville Haute et Cloche d’Or). Farce gourmande et juteuse, pâte cuite juste comme il faut et un bon goût de Riesling dans la gelée... Aucun faux pas à l’horizon! On le trouve aussi sous sa forme tranchée, comme dans la grande distribution avec la version «spéciale» chez Cactus qui donne encore plutôt bien le change. Vous voilà parés pour apprécier un bon pâté!

Dans sa version tranchée, Oberweis fait la part belle à la farce du pâté au Riesling. (Photo: Jan Hanrion et Patricia Pitsch / Maison Moderne)

Dans sa version tranchée, Oberweis fait la part belle à la farce du pâté au Riesling. (Photo: Jan Hanrion et Patricia Pitsch / Maison Moderne)