ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Cybersécurité

Passbolt lève deux millions d’euros



Kevin Muller a su convaincre. Le CEO de Passbolt, qui avait annoncé une levée de fonds de 1,1 million d’euros fin octobre, la clôture à 2 millions d’euros. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Kevin Muller a su convaincre. Le CEO de Passbolt, qui avait annoncé une levée de fonds de 1,1 million d’euros fin octobre, la clôture à 2 millions d’euros. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Dans un monde où chaque nouvelle journée apporte son lot de piratages en tout genre, les fournisseurs de solutions ont des oreilles plus attentives au marché. Classée parmi les cinq start-up les plus en croissance dans l’open source, Passbolt annonce avoir levé deux millions d’euros.

«Historiquement, les mots de passe n’étaient jamais destinés à être partagés. Par conséquent, les gestionnaires de mots de passe n’étaient pas conçus pour la collaboration. Cependant, les temps ont changé et le partage des accès aux systèmes est devenu une nécessité parmi les équipes numériques. Sans les bons outils pour ce faire, leur productivité en souffre, tout comme la sécurité de leurs données», a déclaré le CEO de Passbolt, Kevin Muller, à l’heure d’évoquer un nouveau tour de table, de l’amorçage pour financer de la croissance.

Classée par Runa Capital dans le top 5 des start-up open source à la croissance la plus rapide au monde, Passbolt a clôturé un tour de table de deux millions d’euros, dirigé par ScaleFund II et Expon Capital pour le compte du Digital Tech Fund. Outre les investisseurs du tour précédent à nouveau de la partie, la start-up a vu Dedicated, Seeder Fund et Bondi Capital participer à ce tour.

Une solution plus flexible et plus polyvalente

Déjà utilisé par 7.000 équipes dans plus de 50 pays, dont des banques, des gouvernements, des forces armées, des entreprises du Fortune 2000, des ONG ou même des journalistes, Passbolt est un gestionnaire de mots de passe axé sur la confidentialité et sur la communauté, qui se concentre sur les besoins des entreprises modernes et de leurs équipes numériques. La solution luxembourgeoise est plus flexible, plus polyvalente et permet d’être mieux configurée en fonction des besoins d’une équipe, ce que les gestionnaires de mots de passe traditionnels ne peuvent pas offrir.

«Avec de nouveaux investisseurs, nous sommes ravis de donner à Kevin et son équipe les ressources nécessaires pour développer la communauté de Passbolt et renforcer encore les capacités de la solution Passbolt», a ajouté Jérôme Wittamer , associé fondateur d’Expon Capital.

La solution se décline en trois versions, Community Edition auto-hébergée en open source et sans conditions, Pro en open source pour entreprises, et Cloud, dans un cloud européen, pour un accès facilité.