POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Syrie

Pas de nouvelles du djihadiste «luxembourgeois»



279163.png

Le chef de la diplomatie, Jean Asselborn, s’est dit favorable à la création d’un tribunal international en Irak pour juger les combattants étrangers de l’État islamique. (Photo: Archives Paperjam)

Le gouvernement n’a pas de nouvelles du ressortissant portugais ayant séjourné au Luxembourg et emprisonné en Syrie. Le chef de la diplomatie s’est dit favorable à un tribunal international en Irak pour juger les combattants étrangers de l’État islamique.

Que faire des combattants étrangers de l’État islamique? La question continue de diviser les Européens, entre ceux qui sont prêts à rapatrier leurs ressortissants, même djihadistes, et ceux qui préfèreraient qu’ils soient jugés où ils sont détenus.

Devant les députés et à la demande des députés chrétiens-sociaux, le chef de la diplomatie,  Jean Asselborn , et la ministre de la Justice,  Sam Tanson , ont indiqué que le gouvernement était plutôt favorable à la création d’un tribunal international en Irak pour juger ces combattants.

Pour Jean Asselborn, il s’agit de dégager une position européenne pour tenter de protéger les enfants de ces djihadistes.

Les deux ministres ont aussi indiqué qu’ils n’avaient aucune nouvelle du ressortissant portugais ayant résidé au Luxembourg et détenu en Syrie. L’offensive turque a fait craindre à de nombreuses autorités nationales que les prisonniers sous le contrôle des Kurdes soient purement et simplement libérés et dans la nature.

Trois options pour le djihadiste «luxembourgeois»

Mais la ministre de la Justice a tout de même précisé devant les députés les différents scénarios envisageables puisque la justice luxembourgeoise a délivré un mandat d’arrêt contre le djihadiste.

Soit il s’évade de la prison syrienne et revient au Luxembourg: il sera emprisonné au Luxembourg et jugé par la justice luxembourgeoise.

Soit il s’est évadé et revient dans un pays européen: il pourrait alors être extradé au Luxembourg et jugé de la même manière.

Soit il est jugé dans un pays comme l’Irak et la Syrie et le Luxembourg n’aura aucun moyen de récupérer ce combattant puisqu’il est de nationalité portugaise.