POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

La crise dure

Pas de Luxembourgeois à Hong Kong



Le ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes indique ne pas avoir connaissance de la présence de Luxembourgeois coincés à Hong Kong. (Photo: Shutterstock)

Le ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes indique ne pas avoir connaissance de la présence de Luxembourgeois coincés à Hong Kong. (Photo: Shutterstock)

Sollicité par Paperjam, le ministère des Affaires étrangères et européennes indique ne pas avoir connaissance de la présence de Luxembourgeois coincés à Hong Kong en raison de la crise. Avant de partir, le mieux reste de s’enregistrer.

Deux mois après, la tension est de plus en plus vive à Hong Kong.

«Le ministère des Affaires étrangères et européennes suit la situation à Hong Kong de près et se tient à disposition pour apporter une assistance consulaire au besoin. Le MAEE n’a pas connaissance de la présence de citoyens luxembourgeois en ce moment sur place», répond le ministère, sollicité par Paperjam.

Mercredi, à la veille du 15 août, nos confrères du Républicain lorrain évoquaient le sort de six étudiantes en médecine, originaires de Metz et de Nancy, coincées sur le chemin du retour vers Bâle.

Une plate-forme pour protéger

Il est toujours difficile pour la diplomatie de savoir exactement où en sont ses ressortissants. Le ministère invite à s’inscrire sur  la plate - forme Lëtzebuerger am Ausland . Celle-ci est certes gourmande en informations précises et personnelles afin de pouvoir protéger les concitoyens en déplacement en cas de soucis, mais les données renseignées sont effacées deux semaines après la date de retour, assure le site internet.

La crise à Hong Kong a commencé il y a deux mois avec un projet de loi qui facilite l’extradition vers la Chine. Le texte prévoit que quiconque, résident ou personne de passage, participe à une activité jugée criminelle – ONG et journalistes compris – peut être extradé vers la Chine. Cette semaine, pour avoir davantage d’audience, des milliers de manifestants ont envahi l’aéroport et les autorités ont commencé à annuler tous les vols.

Pour comprendre la crise .