POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

mobilité

Le parking du Royal-Hamilius ne fait pas de cadeau



Le parking du Royal-Hamilius, inauguré en septembre 2018, est tout neuf. Mais y stationner a un prix. (Photo: Charles Duprat/archives)

Le parking du Royal-Hamilius, inauguré en septembre 2018, est tout neuf. Mais y stationner a un prix. (Photo: Charles Duprat/archives)

De tous les parkings de la ville de Luxembourg, celui situé sous le Royal-Hamilius est le plus cher. La convention de concession conclue avec Apcoa lui laisse en effet une totale liberté tarifaire.

Si, dans la perspective des fêtes de fin d’année, vous avez fait quelques achats en stationnant votre véhicule dans le parking du Royal-Hamilius, vous avez sans doute fait la grimace au moment de passer à la borne de paiement. Et pour cause: les tarifs y sont nettement plus élevés que dans les parkings publics où l’heure de stationnement varie entre 0,40 euro (parking Adenauer) et 2 euros (Monterey, Neipperg, Rocade…).

Les premiers arrivés paient moins que les autres

Dimanche dernier, en début d’après-midi, le tarif au Royal-Hamilius était de 1,50 euro… pour 30 minutes de stationnement, soit 3 euros de l’heure. Cela peut paraître abusif aux yeux de certains, mais ce n’est en tout cas pas illégal. Après appel d’offres, Codic, le promoteur du Royal-Hamilius, a cédé en concession les 628 places de stationnement à Apcoa, un des leaders internationaux de ce secteur d’activité.

La convention passée prévoyait un tarif imposé au cours de la première année – le parking a été inauguré fin septembre 2018 –, mais libéralisé tout de suite après. Ce qui n’était pas du goût de l’UCVL (Union commerciale de la Ville de Luxembourg), qui a toujours plaidé et plaide encore pour une tarification unique et fixe. La Ville de Luxembourg, face à un interlocuteur très dur en affaires, n’a su imposer qu’une chose: que le tarif d’Hamilius soit toujours supérieur à celui pratiqué dans les parkings municipaux.

C’est bien le cas puisque les prix au Royal-Hamilius fluctuent en fonction de son encombrement. «Les 60 à 75 premiers véhicules qui y entrent devront payer 1,20 euro pour 30 minutes de stationnement», explique-t-on chez Apcoa. «Les 100 véhicules suivants verront la demi-heure passer au prix de 1,40 euro. Tous les autres devront honorer 1,50 euro pour la même durée.»

Une expérience shopping dure 4h21

Avec une subtilité: entre 7h et 17h, celui qui stationne plus de 5 heures devra payer le tarif plein d’une journée complète «soit 26,80 euros», confirme Apcoa, précisant que le tarif de nuit est encore plus élevé (38€ pour rester plus de 7h entre 17h et 7h). Ce qui est assez discrètement visible dans le parking, sauf au moment de devoir payer. Une manière de dissuader les employés du centre-ville d’y stationner durant leur journée de travail? Pas du tout, répond Apcoa, «c’est tout simplement car nos études nous montrent qu’une expérience shopping au Royal-Hamilius dure précisément 4h21». Bref, moins de 5 heures de stationnement au prix de 1,50 euro la demi-heure, c’est presque «cadeau» selon Apcoa.