PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Family office

Partenariat entre Edmond de Rothschild et Hottinger



Le groupe Edmond de Rothschild renforce sa présence à Londres. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Le groupe Edmond de Rothschild renforce sa présence à Londres. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Edmond de Rothschild et le groupe Hottinger mettent en place une structure commune à destination d’une clientèle privée avec l’objectif d’améliorer et de renforcer leurs moyens respectifs au Royaume-Uni.

Le groupe Hottinger, un multi-family office basé à Londres, et le groupe Edmond de Rothschild viennent de signer un partenariat et n’en sont pas à leur première collaboration. «Les deux entités partagent en effet la même vision de long terme, la même culture et les mêmes valeurs, qui guident leur offre de gestion privée et de solutions de family office sur mesure pour les familles fortunées», indique Edmond de Rothschild, dans un communiqué. Mais c’est un pas de plus dans la collaboration qui vient d’être franchi. Ainsi, le groupe Edmond de Rothschild va, sous réserve de l’accord de la Financial Conduct Authority (FCA), devenir actionnaire à hauteur de 42,5% de la nouvelle structure, tandis que son activité de gestion privée basée à Londres sera confiée au groupe Hottinger.

Le groupe Hottinger continuera à être dirigé par l’équipe de management en place, tandis qu’Edmond de Rothschild poursuivra ses activités de gestion d’actifs au Royaume-Uni, notamment en matière de dette d’infrastructure et en immobilier.

Garder un pied à Londres

Une fois finalisée, la transaction permettra au groupe Hottinger d’offrir, depuis son siège londonien, ses services à plus de 200 grandes familles à travers le monde. Le groupe Hottinger est un multi-family office fondé en 1981, actif dans 16 pays et spécialisé dans la gestion d’investissements sur mesure, les services de merchant banking et les services de family office pour des clients internationaux sophistiqués. 

«Ce partenariat avec un family office de renom proche de notre ADN démontre notre volonté d’améliorer en permanence notre offre et nos services afin de mieux répondre aux besoins de nos clients au Royaume-Uni. Il renforcera notre capacité à servir notre clientèle internationale, qui continue de considérer Londres comme un hub financier majeur après le Brexit», commente François Pauly , CEO du groupe Edmond de Rothschild.