POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mobilité

Le parking Saint-Esprit, pas près de rouvrir



Le parking Saint-Esprit devrait rester fermé au public jusqu’à fin 2024. (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Le parking Saint-Esprit devrait rester fermé au public jusqu’à fin 2024. (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Après 18 mois de travaux, le parking Saint-Esprit, qui appartient au gouvernement, devrait être réservé à des employés d’État pendant les 20 mois de rénovation de leur parking privatif. Une décision que regrette la Ville, qui propose d’autres options pour éviter le blocage au grand public de 500 places en plein centre.

Le 19 octobre 2020, le parking Saint-Esprit fermait pour 18 mois de travaux. À quelques semaines de la réouverture, prévue pour mi-avril, rien n’est moins sûr.

«Nous avons reçu une lettre du ministère des Finances (responsable des parkings au gouvernement, ndlr) indiquant que le parking n’allait pas rouvrir avant fin 2023», signale Patrick Goldschmidt , échevin à la Ville de Luxembourg. «Les travaux seront bien terminés début avril, mais ils en ont besoin pour que plusieurs fonctionnaires, qui ont l’habitude d’utiliser celui sous le Clairefontaine, qui va être en travaux, puissent s’y garer». Si la Ville a reçu ce courrier, c’est parce que l’information s’accompagnait d’une demande: celle de louer 120 places sur le parking Hamilius pour ces mêmes employés d’État.

Car dans le premier cas, celui du parking Saint-Esprit, géré par Indigo, le propriétaire est le gouvernement luxembourgeois. Il n’a donc rien à demander à la Ville. En revanche, il doit se tourner vers elle pour celui du Royal-Hamilius, puisqu’elle le contrôle indirectement, via un bail emphytéotique de 75 ans. Le gestionnaire est Apcoa, le propriétaire, un fonds souverain étranger qui ne souhaite pas être cité, mais représenté par Firce Capital.

Plutôt fin 2024 que fin 2023

Pour rappel, les travaux du Saint-Esprit incluent la rénovation des cages d’escalier, rampes, dalles en béton et sols, une nouvelle peinture, de nouveaux ascenseurs, et le renouvellement de l’éclairage complet ainsi que de certaines installations techniques, pour un budget de 6,5 millions d’euros.

Le ministère des Finances confirme à Paperjam la volonté de réserver le Saint-Esprit aux employés d’État et fonctionnaires. Le parking sous le Clairefontaine, nommé Saint-Maximin, doit être rénové à la demande des Bâtiments publics à partir du 1er mai et pour une durée de 20 mois. Cela concerne «l’étanchéité, l’installation d’une quarantaine de bornes pour véhicules électriques, la protection en cas d’incendie», cite une porte-parole du ministère. Elle précise cependant que les personnes ayant un abonnement longue durée au Saint-Esprit devraient pouvoir revenir. Ce sont «des gens privés et entreprises», leur nombre n’a pas encore été déterminé. À la suite de ce calcul, le ministère déterminera le nombre de places nécessaires pour les employés de «la Chambre des députés, du Conseil d’État et autres fonctionnaires». Il n’a pas pu fournir le nombre de places que compte actuellement le parking Saint-Maximin. Une information que son gestionnaire, Indigo, n’a pas pu communiquer à Paperjam non plus, parce qu’il s’agit, contrairement à celui du Saint-Esprit de 578 places, d’un «parking privatif» du gouvernement.

Est-ce une décision définitive, ou l’État est-il prêt à en rediscuter avec la Ville de Luxembourg? Il n’a pas pu apporter de réponse claire à Paperjam, rappelant simplement que le Saint-Esprit lui appartenait. «Nous nous posons la question de pouvoir ouvrir le Saint-Esprit au public le soir.» Dans tous les cas, «les travaux ne sont pas terminés, il manque encore des caisses automatiques», ajoute-t-il, sans savoir quand elles arriveront.

Dispatcher les fonctionnaires dans des parkings de la Ville

La capitale espère en tout cas pouvoir négocier. «C’est le choix de la facilité, on ferme tout et on est tranquille», dénonce Patrick Goldschmidt. «En tant que Ville, nous pouvons aider.» Il propose de louer aux fonctionnaires une centaine de places dans certains de ses parkings. Elle en possède huit autres: piscine de Bonnevoie, Rocade, Neipperg, Wedell, Théâtre Schuman, Knuedler, Théâtre et Stade. Même si certains sont plus éloignés du centre, il suggère aux employés concernés de prendre ensuite le bus gratuit. Patrick Goldschmidt prévoit d’envoyer sa proposition au ministère par courrier.

Car pour lui, la réouverture du Saint-Esprit au public est essentielle pour l’activité économique de la capitale. «Les restaurants et commerces du Grund avaient cette date dans leur planning, qui coïncide avec la réouverture de la saison. Il ne faut pas oublier non plus les avocats qui se rendent à la Cité judiciaire.»

Surtout qu’un autre important parking du centre, celui du Knuedler, n’a toujours pas rouvert entièrement. Seulement 113 places sont disponibles depuis le début d’année. 90 suivront le 1er mai. Une extension de 350 places est prévue en septembre. Pour une ouverture de la totalité du nouveau parking, qui comportera 750 places au lieu de 500, au deuxième trimestre 2023.