ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Gros plan sur les microentrepreneurs (6/9)

Les parfums naturels de Ricardo Caetano



Ricardo Caetano, passionné par le parfum depuis son enfance, a ouvert son magasin à Ettelbrück le 25 août 2018. (Photo: Sens Parfée)

Ricardo Caetano, passionné par le parfum depuis son enfance, a ouvert son magasin à Ettelbrück le 25 août 2018. (Photo: Sens Parfée)

Depuis plus de trois ans, l’entreprise luxembourgeoise de microcrédit Microlux soutient financièrement des petits entrepreneurs, auxquels nous consacrons une série de portraits. Avec Sens Parfée, Ricardo Caetano propose des parfums génériques naturels, à un prix abordable.

«Depuis mon enfance, j’ai la passion des parfums», assure le fondateur de Sens Parfée , Ricardo Caetano, qui est aussi gérant et vendeur de cette boutique spécialisée dans la vente de parfums pour hommes et femmes.

Ouverte depuis le 25 août 2018 à Ettelbruck, Sens Parfée propose des parfums génériques à des prix abordables, fabriqués de manière artisanale à partir d’essences de première qualité. «Cela permet d’obtenir des parfums naturels, en réduisant la présence de produits chimiques», explique Ricardo Caetano.

Des flacons rechargeables

Les flacons, rechargeables, permettent à la fois une baisse du coût et un gain écologique. Une manière de suivre les tendances du marché, selon Ricardo Caetano: «Les gens pensent davantage à l’environnement et à leur santé. Ils veulent se soigner avec des produits naturels et biologiques.»

Le magasin propose aussi des lotions corporelles, des parfums pour la maison, élaborés à partir d’huiles essentielles, des bougies végétales et naturelles, et même des bijoux faits à la main, confectionnés par une créatrice portugaise.

Sens Parfée propose des parfums, mais aussi des lotions corporelles, des bougies végétales et même des bijoux handmade. (Photo: Sens Parfée)

Sens Parfée propose des parfums, mais aussi des lotions corporelles, des bougies végétales et même des bijoux handmade. (Photo: Sens Parfée)

Après 20 ans d’expérience dans le domaine de la parfumerie, Ricardo Caetano a eu cette idée alors qu’il était au Portugal. «J’ai vu un concept de parfumerie générique et cela m’a inspiré», se rappelle-t-il. «J’ai eu envie de faire une proposition différente. J’ai commencé à chercher le laboratoire que j’avais en tête.»

Tout cela ne serait pas fait sans sa famille, précise-t-il, ses fils notamment, et surtout sa femme: «L’entreprise n’existerait pas sans elle!»

S’adapter à la singularité de chaque client

Mais la question du financement était problématique. «Obtenir un crédit d’une banque dans le commerce de détail est très compliqué», explique Ricardo Caetano. «Alors j’ai cherché sur internet, j’ai demandé à la House of entrepreneurship. On m’a indiqué qu’il était possible de se financer auprès de Microlux, ce qui a fonctionné.»

Avec 20 ans d’expérience dans le domaine de la parfumerie, Ricardo Caetano s’attache à s’adapter à la singularité de chacun de ses clients. «Il faut analyser la personne pour trouver le parfum qui lui correspond», explique-t-il. «Par exemple, l’emploi est un facteur déterminant. Le même parfum n’est pas adéquat pour un commerçant ou pour quelqu’un qui a une position de leadership. Je vais alors travailler différemment selon la personne, son caractère, et trouver ce qui lui convient.»

Ricardo Caetano tâche d’adapter le parfum aux particularités de sa clientèle, à son emploi, son caractère. (Photo: Sens Parfée)

Ricardo Caetano tâche d’adapter le parfum aux particularités de sa clientèle, à son emploi, son caractère. (Photo: Sens Parfée)

À l’avenir, Ricardo Caetano envisage d’agrandir le choix des produits, mais aussi d’accentuer le caractère biologique, avec davantage de vente en vrac, des contenants biodégradables et des parfums toujours plus naturels.