ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Cynthia Lheureux (Manager)

«Le Club rassemble tous les acteurs économiques majeurs»



Cynthia Lheureux: «La pression professionnelle est une réalité quotidienne. Le Luxembourg n’y échappe pas, d’autant plus dans la conjoncture actuelle.» (Photo: DR)

Cynthia Lheureux: «La pression professionnelle est une réalité quotidienne. Le Luxembourg n’y échappe pas, d’autant plus dans la conjoncture actuelle.» (Photo: DR)

Le Paperjam + Delano Club accueille un nouveau membre: Art.M. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Cynthia Lheureux. – «Art.M distribue les œuvres d’artistes contemporains via son showroom situé au Luxembourg, l’organisation d’événements, la participation aux principales foires internationales (Art Basel, Art Dubai…) et la vente en ligne. Art.M propose également aux artistes divers services de conseil en gestion: stratégie de distribution, positionnement des œuvres sur le marché, conseil en lutte anti-blanchiment, support juridique (dépôt et suivi des marques…), création et distribution de produits dérivés…

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à le faire?

«Cela me semble inéluctable au Luxembourg aujourd’hui. Le Paperjam Club rassemble en effet tous les acteurs économiques majeurs. Et nombre de ses événements sont devenus incontournables. Ceux-ci nous permettront notamment d’accroître notre réseau professionnel. Et tout le monde sait que la meilleure façon de développer, de manière conviviale et sur le long terme, sa visibilité et sa notoriété, c’est avec une coupe à la main!

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Une bouffée d’art! La pression professionnelle est une réalité quotidienne. Le Luxembourg n’y échappe pas, d’autant plus dans la conjoncture actuelle. Keith Haring disait que ‘l’art libère l’âme et provoque l’imagination’. Fière des artistes que l’on représente, je me réjouis des échanges que j’aurai à ce sujet avec les acteurs économiques de la Place et espère qu’ils pourront déboucher sur des poignées de mains et partenariats (cocktails clients, vernissages en présence d’artistes).»