ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Un butin impossible à déterminer

«Panda», les hackers qui ne se cachent pas...



Le groupe «Panda» a beau avoir été détecté il y a longtemps, il ne fait pas beaucoup d’efforts pour se cacher. Mais continue de profiter des failles de différentes applications pour gagner de l’argent. (Photo: Shutterstock)

Le groupe «Panda» a beau avoir été détecté il y a longtemps, il ne fait pas beaucoup d’efforts pour se cacher. Mais continue de profiter des failles de différentes applications pour gagner de l’argent. (Photo: Shutterstock)

À quoi bon apparaître et disparaître aussitôt, se cacher derrière des VPN ou utiliser des blanchisseuses à bitcoin, puisque personne ne vous atteint. Les «Panda» continuent d’engranger les montants de leur exploitation des failles.

Le «Panda» est un animal tranquille. Ce panda-là est même très tranquille, compte tenu de ses activités, raconte The Next Web .

Ce groupe de hackers, identifié il y a plus d’un an, probablement chinois, continue tranquillement sans se cacher d’engranger les bénéfices de ses larcins. Sa spécialité? Profiter des failles des applications qui mettent trop de temps à patcher, à apporter un correctif. Ce qui leur permet de voler identifiants et mots de passe, voire plus si affinités.

L’article est issu d’ un rapport spécifique sur la cybersécurité . Rappelons-le, à chaque fois qu’une nouvelle version d’une application est disponible, l’utilisateur devrait la mettre à jour pour éviter de s’exposer à ces problèmes.