LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

LA TABLE

On a testé le Tempo



Le chef Morris Clip s’éclate au Tempo. (Photo : Maison Moderne)

Le chef Morris Clip s’éclate au Tempo. (Photo : Maison Moderne)

Un temps simplement assimilé à la Philharmonie comme son prédécesseur, le Tempo a réussi à affirmer son identité et à s’imposer comme l’un des meilleurs restaurants bistronomiques de la capitale.

Une formule lunch qui fait mouche, une carte audacieuse, des barbecues mémorables tout l’été et un management efficace: les facteurs qui expliquent le succès actuel du Tempo sont multiples. Le restaurant de la Porte de l’Europe a réussi ce que La Clé de Sol – qui l’y a précédé et que personne ne regrette franchement – n’a jamais su faire: affirmer son nom parallèlement à l’institution culturelle et fidéliser sa clientèle en dehors des soirs de concert.

À la tête de l’établissement, on retrouve Stéphanie Jauquet, également propriétaire du restaurant Um Plateau en ville et de l’enseigne nationale Cocottes, ainsi que le chef Morris Clip, passionné, fougueux, souriant et appliqué, qui avait déjà montré son savoir-faire à la Brasserie Schuman pendant une paire d’années. Il semble cependant retrouver un second souffle au Tempo, et c’est très agréable à voir!

La formule lunch séduit tout particulièrement avec une approche pointue pour un très honnête 26€ les deux services et 30€ pour un trio entrée-plat-dessert. Elle change chaque semaine, ce qui fait que nous nous sommes plutôt intéressés à la nouvelle carte, tout juste révélée. Et ça commence très fort pour les viandards, avec un irrésistible tartare de bœuf sur os à moelle! Imaginez tremper de beaux morceaux de viande coupés au couteau dans la moelle cuite et de rafraîchir le tout avec quelques-unes des petites pousses astringentes parsemées sur cette entrée radicalement canaille et proposée à 16€... Aux appétits plus timorés: optez pour les piquillos à 9€!

Tartare de bœuf sur os à moelle: Alerte entrée, canaille! (Photo: Maison Moderne)

Tartare de bœuf sur os à moelle: Alerte entrée, canaille! (Photo: Maison Moderne)

Pour la suite, un large choix de plats et de créations à partager est proposé. Après une entrée béton comme le tartare, pourquoi ne pas opter pour un peu de légèreté avec un joli taco de «king crab», mangue, guacamole, chou rouge, grenade et tobiko (œufs de poisson volant)? Une façon originale de savourer un ingrédient premium, proposé ici à 18€.

Le taco de «king crab», ou comment cuisiner un produit d’exception avec audace.   (Photo: Maison Moderne)

Le taco de «king crab», ou comment cuisiner un produit d’exception avec audace.   (Photo: Maison Moderne)

Enfin, impossible de passer à côté du dessert et surtout de la crème au turrón espagnol (9€), bien plus légère et intéressante qu’une crème brulée classique.

La crème au turrón pour le dessert: à tomber! (Photo: Maison Moderne)

La crème au turrón pour le dessert: à tomber! (Photo: Maison Moderne)

Du côté de l’addition, le Tempo affiche des prix cohérents avec son positionnement bistronomique. Le reste va dépendre évidemment des boissons. Si vous êtes à plusieurs, une petite bouteille de Sauvignon Magnolia à 25€ accompagnera parfaitement tout cela sans grands frais. Si vous avez envie de flamber, n’hésitez pas, le lieu s’y prête aussi tout à fait!

Une addition cohérente avec le positionnement bistronomique et géographique du Tempo.  (Photo: Maison Moderne)

Une addition cohérente avec le positionnement bistronomique et géographique du Tempo.  (Photo: Maison Moderne)

KIRCHBERG

Tempo, 1, place de l’Europe, Luxembourg, 27 99 06 66