LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

La Liste

On a testé la nouvelle carte canon du Bellamy



La nouvelle carte du Bellamy, très réussie, met en avant une démarche largement axée sur les beaux produits de saison: oursins, Saint-Jacques, chevreuil…  (Photo: Maison Moderne)

La nouvelle carte du Bellamy, très réussie, met en avant une démarche largement axée sur les beaux produits de saison: oursins, Saint-Jacques, chevreuil…  (Photo: Maison Moderne)

Un focus réel sur de beaux produits, des cuissons et des assaisonnements parfaitement maîtrisés, le tout toujours inscrit dans un esprit à partager et arrosé de bons vins: on a été invités à tester les super nouveautés du Pop de l’année 2021.

Quelques semaines après avoir remis son titre de Pop de l’année Gault&Millau (décerné à La Baraque pour 2022), le Bellamy fait peau neuve au niveau de sa carte de bons petits plats à partager et toujours préparés avec passion et engouement par le chef Sébastien Jully – que nous vous avions présenté en novembre 2020. Il faut dire que, malgré une régularité assez exemplaire, la carte estivale avait comporté quelques expériences par forcément triomphales et que le joyeux cuisinier à la moustache frétillante avait envie d’en découdre sur cette nouvelle mouture!

Le chef du Bellamy, Sébastien Jully, a reçu le titre de Pop de l’année 2021 lors de la cérémonie Gault&Millau, à l’automne 2020. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le chef du Bellamy, Sébastien Jully, a reçu le titre de Pop de l’année 2021 lors de la cérémonie Gault&Millau, à l’automne 2020. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Et il est peu dire qu’ils se sont donné du mal, avec Rodolphe Chevalier, pour élaborer cette carte automne/hiver... C’est d’ailleurs en compagnie de ce dernier qu’on a eu l’occasion d’en goûter une bonne partie. Des produits canon, des cuissons à la seconde près, des associations de saveurs audacieuses tout en restant dans la gourmandise maîtrisée... La nouvelle carte du Bellamy tient ses promesses. Et comme l’établissement continue à mettre en avant la notion de partage, il est possible de se laisser tenter par pas mal de choses avant d’atteindre cette satanée satiété!

Du côté des produits de la mer, ça commence très fort avec notre préféré – qui reste cependant encore un défi pour beaucoup: l’oursin! Accompagné d’une simple mousse et de quelques billes de yuzu, nettoyé minute et au poil, il met en appétit bien comme il faut, le saligaud! Puis on attaque les choses sérieuses avec un risotto au homard frit à la panure panko et sa sauce homardine corsée juste comme il faut... On veut des deux en batch de 3kg à emporter, merci bien.

Risotto au homard frit au panko et sauce homardine, un must de la carte saisonnière du Bellamy. (Photo: Maison Moderne)

1 / 3

Risotto au homard frit au panko et sauce homardine, un must de la carte saisonnière du Bellamy. (Photo: Maison Moderne)

2 / 3

Oursin et yuzu, un must de la carte saisonnière du Bellamy. (Photo: Maison Moderne)

3 / 3

Puis c’est tout de même la saison de la Saint-Jacques, il était donc difficilement envisageable de ne pas la retrouver au menu. Et Sébastien Jully lui a réservé un sort assez enviable et alléchant: coupée en deux, on y a inséré un tranche de truffe d’automne, avant de la snacker et de finir la cuisson rapide sur coquille au beurre noisette. Rien que ça... C’est nacré, c’est suave, c’est bon.

La coquille Saint-Jacques de saison à l’honneur au Bellamy, avec truffe d’automne et beurre noisette…  Maison Moderne

La coquille Saint-Jacques de saison à l’honneur au Bellamy, avec truffe d’automne et beurre noisette…  Maison Moderne

En matière de viande, ici aussi le choix ne manque pas. Un agneau très gastronomique a fait son arrivée dans les suggestions, bardé d’une feuille d’algue nori et d’herbes aromatiques, dont l’origan qui domine... On l’imagine tout à fait en plat principal, accompagné d’une bonne purée beurrée!

Agneau, nori et herbes aromatiques. (Photo: Maison Moderne)

Agneau, nori et herbes aromatiques. (Photo: Maison Moderne)

Mais nos coups de cœur vont clairement au chevreuil de saison, cuit et marqué à la perfection et accompagné d’une sauce cannelle, ainsi qu’aux nems de «pulled duck» au céleri, à déguster avec une feuille de chiso: imparable!

Nems d’effiloché de canard au céleri et feuille de chiso.  (Photo: Maison Moderne)

1 / 2

Le chevreuil de saison, sauce cannelle, du Bellamy.  (Photo: Maison Moderne)

2 / 2

En dessert enfin, la crème de marrons prise en sandwich entre une meringue et une crème légère parsemée de pousses fraîches fait tout à fait le taf. Pour arroser tout cela, n’hésitez pas à faire confiance à Jérémy, au bar, transfuge du bar Vinoteca tout proche, qui sera forcément de bon conseil. Les tarifs eux aussi restent cohérents avec la gamme et les cartes précédentes du Bellamy, avec par exemple un prix de 24€ pour quatre belles portions de Saint-Jacques

Le dessert automnal à la crème de marrons du Bellamy. (Photo: Maison Moderne)

Le dessert automnal à la crème de marrons du Bellamy. (Photo: Maison Moderne)

Dans le décor chaleureux, intime et parfois joyeusement festif du Bellamy, déguster des plats d’une telle qualité est un réel plaisir qui justifie sans mal l’engouement que lui témoignent gourmets, sorteurs et professionnels ...

Bellamy Bar & Cookery: 16, rue de la Boucherie, Luxembourg (Centre-ville), T. 26 20 11 04

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!