LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

La Table

On a testé les nouveautés à ne pas louper du Paname



Sur la terrasse toujours plus spacieuse du Paname, les nouveautés gourmandes ne manquent pas en prévision de l’été (qui va arriver, un jour, a priori…). (Photo: Maison Moderne)

Sur la terrasse toujours plus spacieuse du Paname, les nouveautés gourmandes ne manquent pas en prévision de l’été (qui va arriver, un jour, a priori…). (Photo: Maison Moderne)

Il s’est fait attendre un peu plus que les autres, mais le Paname, adresse «QG» incontournable de la Gare, a rouvert ses portes avec une nouvelle terrasse agrandie et quelques ajouts gourmands à la carte...

Alors que les terrasses rouvraient même sous la neige, début avril, les travaux de la place de Paris – qui semblent avancer à présent à bon rythme – avaient alors contraint le Paname à attendre la fin du mois pour sortir la leur. Depuis, la terrasse agrandie (et qui devrait l’être encore, une fois la place finie) accueille à nouveau une clientèle enthousiaste ravie de retrouver, au déjeuner comme à l’apéro, un de ses «QG» préférés.

C’est fin avril que les aficionados du Paname ont pu retrouver leur point de rencontre, avec une terrasse déjà agrandie… (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

C’est fin avril que les aficionados du Paname ont pu retrouver leur point de rencontre, avec une terrasse déjà agrandie… (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Et au Paname, qui dit réouverture dit forcément nouveautés à la carte, qu’on est allé tester au soleil! Par 10°C, certes, mais au soleil... La première est un très chouette «crudo de saumon Label Rouge», servi avec un bouillon à la citronnelle et au piment à verser à discrétion, pickles de radis et coriandre (16€). Bien assaisonné et frais comme tout –même si on n’aurait pas été contre une pointe supplémentaire de citronnelle dans le bouillon –, ça sent le «best seller» de l’été!

Au Paname, le nouveau «crudo de saumon» est servi avec un bouillon à la citronnelle et au piment, à verser à discrétion.  Maison Moderne

Au Paname, le nouveau «crudo de saumon» est servi avec un bouillon à la citronnelle et au piment, à verser à discrétion.  Maison Moderne

Ensuite, plat plus rassasiant et bien canaille, les «funky meatballs» sont des boulettes de bœuf servies avec feta, oignons, haricots noirs, vin rouge et coriandre (désolé pour les membres du groupe I hate cilantro) vraiment réussies et qui font plaisir par ce temps de novembre qu’on se coltine en ce moment... Autres tentations: la « pastilla à casser» et le tartare de veau qui mettent bien l’eau à la bouche.

Nouveauté canaille au menu du Paname: les «funky meatballs». (Photo: Maison Moderne)

Nouveauté canaille au menu du Paname: les «funky meatballs». (Photo: Maison Moderne)

Du côté du verre, arrivée des deux cuvées Pet’ Nat’, aka pétillants naturels espagnols qui font leur petit effet et qui passent comme une lettre à la poste malgré un titre très honnête de 13° (29€ la bouteille). Le service n’a pas changé: convivial, parfois un tantinet longuet mais bon, on a – enfin – un peu le temps!

Du Pet’ Nat’ en blanc ou rosé: le petit coup de cœur terrasse…  (Photo: Maison Moderne)

Du Pet’ Nat’ en blanc ou rosé: le petit coup de cœur terrasse…  (Photo: Maison Moderne)

Paname: 50, rue Sainte-Zithe/place de Paris, Luxembourg (Gare), T. 24 87 31 62

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!