LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

la table

On a testé Le Gourmet à Junglinster



Une cuisine sans complexes, de la bonne humeur ambiante et du goût: le succès du Gourmet semble tenir à des valeurs très simples.  (Photo: Maison Moderne) 

Une cuisine sans complexes, de la bonne humeur ambiante et du goût: le succès du Gourmet semble tenir à des valeurs très simples.  (Photo: Maison Moderne) 

Une ambiance resto-épicerie super chaleureuse, des bons produits, une cuisine décomplexée et beaucoup de convivialité: pas étonnant que Le Gourmet soit plébiscité depuis tant d’années...

C’est une adresse à la fois incontournable pour les gens du coin et plus «insider» pour ceux qui connaissent moins Junglinster: Le Gourmet fait partie de ces établissements qui savent fédérer les avis et les générations. Pourtant, le petit centre commercial dans lequel il se trouve, à quelques pas de l’artère principale de la ville, ne vend pas franchement du rêve niveau esthétique... Mais le chef Olivier Chevrier et son équipe ont su depuis 12 ans donner à leur terrain de jeu une atmosphère chaleureuse, qui fait presque immédiatement oublier sa situation géographique.

L’endroit ne manque pas d’atouts: beaucoup de lumière, un grand mur d’épicerie fine qui fait saliver et un espace polyvalent où l’on peut s’installer tranquillement ou bien simplement prendre un plat maison à emporter pour les plus pressé(e)s... Quiches, sandwiches, artichaut vinaigrette, saumon fumé et foie gras concoctés dans les cuisines: les possibilités sont multiples!

Le grand mur d’épicerie fine permet de repartir avec quelques bons produits, bien choisis et/ou hyper locaux… Maison Moderne

1 / 2

Saumon fumé, foie gras, quiches, le tout maison: le take-away aussi sait se faire gourmand au Gourmet!  Maison Moderne

2 / 2

Dans la salle, une clientèle d’habitués en semaine qui viennent surtout déguster un bon plat du jour ou un plat de brasserie à bon prix, comme le Gourmet Burger avec sa mayonnaise maison, dont tout le monde semble raffoler (13,80€), ou le faux-filet maturé béarnaise (17,50€). Tout le monde se dit bonjour, en français, en luxembourgeois, en anglais... L’esprit communautaire et la bonne humeur sont très présents.

Le Gourmet Burger et sa mayonnaise maison. Maison Moderne

Le Gourmet Burger et sa mayonnaise maison. Maison Moderne

Une carte de suggestions propose des recettes plus sophistiquées qui attirent a priori les gourmets sans chichis et un public plus aisé qui vient le samedi. À l’instar d’une nouveauté par laquelle on s’est laissé tenter sans se faire prier: le mi-cuit de thon en croûte de sésame accompagné de nouilles asiatiques pleines de goût (26,50€). Cuisson et assaisonnement au top. Le service est pro et souriant, ça rigole derrière le comptoir, personne n’est là pour se prendre trop au sérieux et c’est agréable. On comprend facilement qu’une bonne partie de la clientèle en ait fait un point de rendez-vous régulier.

Mi-cuit de thon en croûte de sésame accompagné de nouilles asiatiques, une des nouvelles suggestions du Gourmet.  Maison Moderne

Mi-cuit de thon en croûte de sésame accompagné de nouilles asiatiques, une des nouvelles suggestions du Gourmet.  Maison Moderne

Côté épicerie, boulangerie et pâtisserie, Olivier Chevrier travaille avec des partenaires de confiance (Pains & Tradition, Cascina San Giovanni...), mais propose aussi des confitures faites maison, souvent grâce à la participation fruitière des amis, clients et voisins. En résumé, si Le Gourmet peut compter sur sa communauté locale, elle le lui rend bien!

Le Gourmet

Centre commercial Langwies, Junglinster, T. 26 78 25 31

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?   C’est ici!